Inter-Environnement Bruxelles

La Bougie se fait Lamal

Article publié le 7 avril 2021 par Claire Scohier
Version imprimable

© IEB

En 1874, les Manufactures de plomb et de zinc Lamal s’installaient au cœur de Cureghem, rue de la Bougie, juste derrière le site actuel des Arts et Métiers. En 1975, la société est clôturée et le vaste bâtiment qui occupe les n° 23, 25, 27 et 29 rue de la Bougie accueille d’abord un magasin de profils en aluminium puis les exportateurs de véhicules d’occasions qui affluent dans le quartier Heyvaert depuis les années 80. On sait que l’équilibre fragile du quartier entre commerces de gros, activités productives et logements est aujourd’hui mis sous pression tant par la promotion immobilière privée que par la planification publique au travers d’un projet de PAD. Depuis longtemps, Citydev lorgne sur le site Lamal en vue d’y construire un ensemble de logements. La demande de permis déposée par la société Immo Louis De Waele concerne un ensemble résidentiel de 53 appartements conventionnés, un espace d’activités productives de 375 m² ainsi que 29 places de parking, 7 emplacements motos et 137 emplacements vélos. Alors que le projet de PAD prévoit que les projets privés de logements de plus de 2000 m² doivent englober au moins 20 % de logements à finalité sociale, la même norme sera-t-elle imposée à un opérateur public ? Cela devrait être une évidence dans un quartier qui ne compte que 2 % de logements sociaux.

  • À l'enquête jusqu'au 16 avril. Concertation le 29 avril.
  • Claire Scohier