Inter-Environnement Bruxelles
© IEB - 2021

Enquêtes publiques

IEB référence l’ensemble des enquêtes publiques des 19 communes bruxelloises, ainsi que des avis les concernant sur lafficherouge.ieb.be. Le site reprend les enquêtes en cours, et remonte jusqu’à 2003. Vous avez également la possibilité de recevoir, en vous créant un compte, chaque semaine par e-mail, les enquêtes publiques en cours, selon vos critères pré-établis.

© UP & Cie

The Dock : un projet longuement mariné

10 avril 2024

En février 2020, nous vous annoncions avec joie l’abandon du projet de marina à Biestebroeck à Anderlecht qui prévoyait la construction de 302 logements, un hôtel 3 étoiles, des commerces et un plan d’eau pour 40 yachts. Le promoteur, lassé des nombreux obstacles et résistances, avait fini par vendre le terrain au promoteur Vervoordt Real Estate. Régulièrement, un nouveau projet semblait poindre son nez sur la friche de l’ancien îlot Shell. Celui-ci se matérialise désormais et en est au stade de l’enquête publique. Plus de yachts, plus d’hôtels, mais néanmoins 343 logements privés, 11 commerces et 184 places de parking, de quoi bien imperméabiliser un sol gorgé d’eau.

© Un îlot un quartier

Mobilisation pour le « Royal Rinking »

20 mars 2024

Le 3e projet du promoteur Besix RED pour la reconversion de l’îlot anciennement occupé par la patinoire « Royal rinking » puis par le Delhaize Molière à Ixelles, reste un désastre social et environnemental. Outre la démolition d’un patrimoine historique, le projet comprend des constructions en intérieur d’îlot, pas d’équipement collectif et aucun logement social, ni même d’habitat abordable. Or, tant le quartier que Bruxelles n’arrivent plus à loger à loyer décent ses habitant·es. Pour participer à l’enquête publique, le comité local Un îlot, un quartier a publié une large documentation sur son site ainsi qu’un argumentaire type.

© BruGIS

NÉO tient la rampe ?

13 mars 2024

Une enquête publique a lieu jusqu’au 28 mars 2024 sur la demande de la SCRL Neo pour une rampe d’accès devant relier le parking C à l’avenue Impératrice Charlotte. Cette rampe d’accès, initialement demandée pour faciliter la logistique du Parc des Expositions du Heysel est devenue au fil des années, une des solutions de mobilité préconisée par le projet Néo pour absorber les flux automobiles très importants que devrait générer le programme de Néo, si jamais celui-ci voit le jour.

La seule solution durable et respectueuse du cadre de vie des habitants dans ce dossier serait d’abandonner une fois pour toutes la création d’un centre commercial sur le plateau du Heysel.

© Potagers Boondael-Ernotte

PPAS Varda : avis positif de la commission de concertation

14 février 2024

Dans le cadre de l’enquête publique sur le PPAS Varda, la commission de concertation a remis un avis favorable moyennant quelques conditions. Élaboré par la commune d’Ixelles, qui s’est donc abstenue de rendre un avis, ce PPAS envisage la création de logements publics et sociaux et d’équipements sur le site des potagers Ernotte. À rebours de la précédente mouture du PPAS, visant une urbanisation complète de la parcelle au profit d’un projet spéculatif privé, cette nouvelle version protège les potagers existants, limite l’emprise bâtie au sol à 10 % des 6 hectares de la parcelle et vise à garder une maîtrise publique du sol. L’enquête publique a pourtant généré un grand nombre de réactions (298) ainsi qu’une pétition de plus de 1000 signatures pour s’opposer au projet aux motifs de la protection des arbres, de la biodiversité et de la lutte contre le changement climatique. Pour IEB, aussi légitimes et urgents soient ces combats, ils ne peuvent faire l’économie d’une lecture sociale de la ville. Ainsi, IEB défend la philosophie du compromis que vise la commune d’Ixelles avec son PPAS et rejette l’idée d’un moratoire sur les sols vivants qui reviendrait à entériner un statu quo dans les quartiers de deuxième couronne tout en continuant à densifier dans les quartiers les plus densément peuplés de la Région. Il est toutefois regrettable que les prescriptions réglementaires de ce PPAS ne donnent pas la priorité exclusive au logement social locatif, le plus à même de répondre au besoin criant de logement abordable à Bruxelles et dont la commune d’Ixelles est singulièrement dépourvue…

© urban.brussels

Permis pour le Projet Lebeau : les riverain·es réagissent

14 février 2024

En début de semaine, nous apprenions que le permis d’urbanisme demandé par Immobel pour le projet Lebeau était octroyé par la Région. Critiqué par une partie des riverain·es et les associations pour son programme qui contient trop de bureaux, toujours trop de parkings et aucun logement abordable, le projet implique également la démolition du bâtiment longeant les deux tiers de la rue Lebeau ainsi que du bâtiment sur la place de la Justice. L’association pour le patrimoine artistique et le collectif « Sauve Lebeau Sablon » ont dès à présent annoncé leur intention d’introduire des recours en justice, ce dernier précisant que « Les pratiques extra-légales basées sur les dérogations, les dispositions en infraction avec la législation urbanistique, apparaissent plus que jamais comme des pratiques inacceptables auxquelles les élus sous influence se laissent aller. Nous sommes toujours face au même manque de respect pour les recommandations de la Commission des Monuments et Sites, toujours face à la même inconscience au moment où plus que jamais les notions d’écologie passent au premier plan ».