Inter-Environnement Bruxelles
© IEB - 2021

Enquêtes publiques

IEB référence l’ensemble des enquêtes publiques des 19 communes bruxelloises, ainsi que des avis les concernant sur lafficherouge.ieb.be. Le site reprend les enquêtes en cours, et remonte jusqu’à 2003. Vous avez également la possibilité de recevoir, en vous créant un compte, chaque semaine par e-mail, les enquêtes publiques en cours, selon vos critères pré-établis.

La SNCB assiège le quartier Midi

23 novembre 2021

Les habitant·e·s du quartier Midi sortent à peine la tête hors de l’eau après l’enquête publique sur le PAD Midi que les voilà submergés par une deuxième enquête de taille : celle de la construction du futur siège de la SNCB destiné à prendre place pour partie dans l’ancien centre de Tri Postal rénové et qui serait surplombé par une barre de 246 m de longueur culminant à 60 m de haut. Le projet inquiète les habitant·e·s du quartier depuis un moment. Outre la morphologie démesurée du projet, ils sont conscients que celui-ci est la pièce maîtresse d’un vaste ensemble immobilier dès lors que le consortium privé en charge de l’élaboration du siège SNCB obtiendra en échange la propriété des parcelles actuellement occupées précisément par la SNCB, le tout censé être cadré par le futur PAD Midi. Il est donc bien étrange de voir passer ce dossier clé à l’enquête alors que le PAD lui-même est encore en cours d’élaboration.

© Calevoet Dev. & CORES

Een project in Ukkel van Calevoet Development en CORES

3 novembre 2021

Un projet d’ampleur a été mis à l’enquête publique le 25 octobre dernier. Il vise la construction, en lieu et place des anciens bureaux d’AstraZeneca et Thérabel Pharma, de pas moins de 11 bâtiments pourvus de 199 places de parkings. L’équivalent de 25.000m2 habitables pour un total de 243 logements.

Le dossier est consultable en néerlandais exclusivement à l’exception des deux pages de résumé non technique du rapport d’incidences.

© Une habitante

Des avis très critiques sur le PAD Midi

26 octobre 2021

Ce 2 novembre se clôturait l’enquête publique sur le PAD Midi. Rappelons que ce quartier populaire soumis à forte pression immobilière depuis l’arrivée de la gare TGV a dû accueillir 300 000 m² de bureaux sortis de terre en l’espace de 15 ans. Les besoins actuels du quartier sont multiples, que ce soit en termes de logements accessibles, de cicatrisation d’un espace public malmené et d’une meilleure organisation de la mobilité aujourd’hui chaotique. Le PAD visiblement ne convainc pas pour apporter des réponses à ces besoins (lire le communiqué de presse de Midi Moins Une ! et des associations). Vous trouverez ci-dessous différents avis très critiques sur le projet de PAD.

Lire les avis de Midi Moins Une !, d’IEB, de l’ARAU, du BRAL, de l’ULAC-CRU, de la Commune de St-Gilles et de la Commission Royale des Monuments et des Sites (CRMS).

Tenreuken

26 octobre 2021

Ce n’est pas la première demande de permis qui vise à bâtir ce terrain vierge situé en face de l’ancien bâtiment Axa dans la rue Tenreuken et à moins de 60 m de trois stations classées Natura 2000. Revu à la baisse depuis les précédentes moutures, ce projet prévoit la construction de 51 logements répartis sur 3 immeubles et une maison unifamiliale pourvus de 55 emplacements de parking. Outre la problématique de l’imperméabilisation du sol dans une zone sensible aux inondations se pose aussi la question des impacts du projet sur la biodiversité dans un périmètre particulièrement riche et où de nombreux projets de moyenne et grande ampleur se développent. En effet, par défaut, le site est devenu un réel couloir écologique et la construction de ces logements anéantirait cette fonction capitale. Elle entrainerait aussi l’abattage de 311 arbres à hautes tiges sur les 466 présents. Dernièrement, BX1 relayait l’émoi des habitant·e·s.

  • À l'enquête du 14/10 au 12/11/2021. Concertation le 30 novembre.
  • Rue Tenreuken - 1170 Watermael-Boitsfort
  • Contacts : Cataline Sénéchal, Maud Marsin

© Une habitante

PAD Midi : dernière semaine d’enquête !

22 octobre 2021

En mai 2018, le gouvernement régional actait la nécessité de réaliser un PAD pour le quartier Midi. Pourtant le quartier a fait l’objet d’une kyrielle de dispositifs de planification depuis les années 90 : Schéma de développement, PPAS, Master Plan, Schéma directeur (2016),… mais le chaos continue d’y régner en maître entre chantiers et poussées disparates de bureaux (lire notre dossier Midi-Biestebroeck : un urbanisme à la dérive). Après une consultation publique au pas de charge en juin 2018, le gouvernement a adopté en première lecture en mai 2021 (soit 2 ans plus tard) un projet de PAD. Rappelons que ce quartier populaire soumis à forte pression immobilière depuis l’arrivée de la gare TGV a dû accueillir 300 000 m² de bureaux sortis de terre en l’espace de 15 ans. Les besoins actuels du quartier sont multiples, que ce soit en termes de logements accessibles, de cicatrisation d’un espace public malmené et d’une meilleure organisation de la mobilité aujourd’hui chaotique (lire La gare du Midi, une gare habitante ?). Le PAD permettra-t-il au quartier de sortir de l’impasse du bras de fer historique avec la SNCB, de juguler la spéculation et de répondre aux besoins premiers du quartier ?