Inter-Environnement Bruxelles
© IEB - 2021

Justice pour Sourour

Personne ne devrait mourir dans un commissariat, ni à cause d’un tiers, ni par négligence. La mort de Sourour Abouda laisse son fils dans une situation très précaire. La PAC, association où travaillait Sourour lance une cagnotte pour le soutenir et épauler la famille dans toutes les démarches et procédures liées à son décès. Pour rappel, Sourour Abouda est morte le 12/01/23 dans le commissariat de la rue Royale, comme deux autres personnes précédemment. Les circonstances de son décès interpellent : ses proches ne croient pas à la thèse du suicide et exigent une enquête approfondie.