Inter-Environnement Bruxelles

Rue des Coteaux, Schaerbeek

Article publié le 21 avril 2021 par Mohamed Benzaouia
Version imprimable

© IEB

La commission de concertation vient de rendre un avis favorable unanime avec quelques conditions cosmétiques sur le projet « démolir et reconstruire une surface commerciale (Aldi) et 9 logements Rue des Coteaux 249 ». Les habitant·e·s avaient pourtant opposé à ce projet dérogatoire de nombreux arguments pertinents qui n’ont pas été entendus par la commission de concertation.

En effet, depuis de nombreuses années, les riverain·e·s subissent les conséquences de la multiplication de projets qui densifient fortement leur environnement immédiat ; bâtiment « exemplaire » Lochten, projet immobilier Bouygues, etc. Ce quartier déjà au bord de l’asphyxie subit une sur-densification avec des conséquences qui se manifestent également de manière directe avec la mise en instabilité du sol suite au pompage de la nappe phréatique. Au-delà du non-sens écologique et économique (ces eaux étant rejetées directement dans les égouts) que constitue une telle pratique, celle-ci a déjà entraîné l’écroulement de caves ainsi que la fissuration de plusieurs murs de maisons situées dans le périmètre direct des travaux. Les habitant·e·s sont également soumis·e·s aux nuisances continuelles des chantiers. Ce nouveau projet de démolition-reconstruction d’Aldi rajoute une nouvelle couche et amplifiera sans nul doute les problèmes dus à l’augmentation non planifiée d’une telle densification du bâti, notamment en matière de mobilité.

Tout comme elles et eux, nous estimons que le nouveau projet de démolition-reconstruction d’Aldi ne fera que renforcer ces nuisances et amplifier les problèmes dus à l’augmentation non planifiée de la densité bâtie du quartier, notamment en matière de mobilité.

IEB reviendra sur ce dossier qui mérite plus d’éclairage.