Voitures de société : (toujours) injustes socialement et polluantes

https://www.ieb.be/46159
12 janvier 2022 • Thyl Van Gyzegem

D’après des chiffres d’Acerta amplement relayés par la presse, il n’y a jamais eu autant de voitures de société en circulation qu’aujourd’hui (une augmentation de 26,1 % en cinq ans !) tandis que le nombre de travailleurs se rendant au travail en transport en commun ne cesse de diminuer. Quand la Belgique se décidera-t-elle à mettre fin à ce système injuste socialement (puisqu’il profite principalement aux revenus les plus élevés), environnementalement irresponsable (puisqu’il revient à subventionner les embouteillages) et extrêmement couteux (plus de deux milliards d’euros par an) ? Rappelons que mettre fin au système de voiture-salaire permettrait d’économiser une somme équivalente à la dotation annuelle de l’État à la SNCB ! Largement de quoi augmenter l’offre de transport public, voire de le rendre gratuit pour tout le monde. Consultez le site : Stop à la voiture-salaire