Key West, tout à redire !

https://www.ieb.be/45668
25 novembre 2020 • Claire Scohier

Pour la deuxième fois, la commission de concertation a rendu un avis unanime favorable sur le mastodonte immobilier Key West au bassin de Biestebroeck : 524 logements privés prenant place dans deux tours de 62 et 84 m de haut et 383 places de parkings, un projet qui illustre une densification à outrance en décalage total avec les besoins des quartiers de Cureghem.

Alors que les préoccupations des habitant·e·s (voir les réactions de Laura et de Fabrice et du secteur associatif) s’expriment à tous les niveaux (absence de logements abordables, d’écoles et d’espaces verts publics, écrasement du quartier, congestion automobile inévitable, fragilisation des activités économiques présentes), les pouvoirs publics n’en démordent pas, ils soutiennent ce projet spéculatif prévu sur 10 ans qui, s’il se fait, mènera la vie dure aux habitant·e·s du quartier. Comment se fait-il qu’aujourd’hui un projet aussi massif puisse se faire sans études d’incidences laissant des zones d’ombre inquiétantes sur le tassement des sols, les risques d’inondation, les effets cumulés des différents projets immobiliers en cours autour du bassin ? Un non sens démocratique, social et environnemental !