Inter-Environnement Bruxelles
© IEB - 2021

Woluwe-St-Lambert : Qui mange l’oie du roi, cent ans après, il en rend les plumes

© WIQ - 2022

Depuis 2016, un bras de fer oppose les habitant·e·s et la commune de Woluwe-St-Lambert au promoteur immobilier Promobuild quant au devenir du site de l’ancienne Ferme aux Oies.

Un intérieur d’îlot de 60 ares promis à la densification. Historiquement agricole, quelques reliquats de cette ancienne exploitation y subsistent dont un corps de ferme et ses annexes, un fournil et des clapiers. Bien que la CRMS ait rejeté la demande de classement du site dans sa totalité, plusieurs éléments ont été reconnus dignes d’être préservés dont le fournil.

Il y a 6 ans, Promobuild introduisait une demande de permis pour un projet de logements. La mobilisation citoyenne et l’appui communal avaient mené à un refus d’octroi du permis par la commission de concertation. Entre temps, le promoteur s’est allié à une école à pédagogie Steiner aujourd’hui implantée à Etterbeek (140 places) pour un projet comprenant l’érection d’une nouvelle école dont la capacité serait augmentée d’une quarantaine de places (maternelles et primaires) et de deux immeubles de 23 logements au total.

Outre que les statistiques bruxelloises ne jouent pas en faveur du promoteur, le quartier ne connaissant pas de carences en places pour le fondamental, les habitant·e·s du quartier et la commune proposent un contre-projet pour les parcelles anciennement agricoles. Ils souhaitent les préserver de l’imperméabilisation (le site est une zone tampon à proximité de zones inondables), les ouvrir au public et y développer une activité d’agriculture urbaine en accord avec son affectation historique et sa valeur en termes de biodiversité.

L’établissement scolaire et les logements font l’objet de deux demandes de permis séparées mais simultanées : volet logement et volet école.