Inter-Environnement Bruxelles
© IEB - 2021

The Quay : la mobilisation continue !

© CIT Blaton Real Estate Development - 2021

Le projet The Quay dessine une voie cyclo-piétonne cheminant entre murs aveugles et grillages entre la rue de Birmingham et le Quai Demets (Anderlecht). Mais il empile surtout des centaines de logements, déploie un grand Colruyt et… étale des espaces « verdurisés » en majorité sur dalle. La commission de concertation s’est déroulée le 14 octobre 2021. Son avis est pour le moins déconcertant. En effet, la commune a remis un avis négatif très critique tandis que les trois organismes régionaux – Urban, Urban patrimoine et Bruxelles Environnement – ont formulé un avis favorable moyennant modifications. Auparavant, le service du Bruxelles Maître-Architecte (BMA) avait remis un avis favorable pourvu que le promoteur suive ses quelques recommandations. A la lecture de l’avis de la Commune, les habitant.es et entreprises mobilisées ont cru à une victoire. Que nenni, c’est l’avis des trois organismes régionaux qui l’emporte, car le promoteur a introduit une demande au niveau de la Région, non pas de la Commune.

La situation questionne : tout d’abord, ici, la position des services régionaux diverge radicalement de celle d’une administration locale qui formule, ici, une connaissance fine du terrain, de ses besoins, de ses difficultés. Ensuite, en cas d’avis positif préalable des services du BMA, de quelle marge les autres administrations disposent-elles encore pour le contredire ? Enfin, quand les procès-verbaux des séances de la chambre de qualité qui précèdent le dépôt de permis (regroupant institutions régionales, communales et les promoteurs) seront-ils rendus publics ? L’urbanisme en chambre n’a-t-il pas donné suffisamment de preuve de ses limites ?

Aujourd’hui, la mobilisation continue : une pétition tourne à nouveau sur le web, le Collectif Anderlechtoit et des entreprises dont l’activité risque d’être fragilisée par un usage intensif d’une servitude, cherchent à se faire entendre des autorités régionales : toutes et tous espèrent que le permis délivré par le fonctionnaire délégué régional prendra en compte leurs revendications.