Inter-Environnement Bruxelles
© Matthias Forster - 2021

Soumettre les contrats des partenariats « public-privé » à l’enquête ?

En temps de disette budgétaire, lorsque les pouvoirs publics doivent consentir de lourds investissements, la tentation est grande de conclure des partenariats public-privé (PPP). Le PPP est un mode de financement par lequel une autorité publique fait appel à des prestataires privés pour financer et gérer un équipement assurant un service public. Un principe directeur du PPP est que les pouvoirs publics partagent avec le privé le risque de l’investissement. Une étape capitale du PPP, c’est le contrat. Celui-ci devrait faire l’objet d’un débat public avant signature et donc être soumis à enquête publique. Car à Bruxelles, quand la gestion de l’eau (via Aquiris) ou des vélos en libre service (via Decaux) pose un problème, c’est d’abord au public qu’on demande de payer !