Inter-Environnement Bruxelles
© IEB - 2021

Molenbeek favorise la spéculation, bien qu’elle prétende le contraire

© Philippe Meersseman - 2022

Durant l’enquête publique concernant le projet Dockside à Sainctelette, au mois de mai, les associations et habitants ont interpellé le collège afin de connaître le positionnement de la majorité sur ce dossier très contesté. La réponse était claire : la Commune s’oppose à ce projet et ses implications, notamment en matière de gentrification du quartier.

Pourtant, la Commune, seule maîtresse de l’organisation des Commissions de Concertation, a retiré de son site la date à laquelle était annoncée la Commission de Concertation du projet, initialement prévue le 24 mai, pour ne laisser que la mention « date à définir ». Plus de deux semaines plus tard, les personnes inscrites à la réunion seront notifiées d’une nouvelle date, le 28 juin 2022, plus d’un mois après la fin de l’enquête publique.

L’avis « neutre » émis par la commission sera lui, envoyé par la Commune à la Région le 26 juillet, avec pas moins de 16 jours de retard. Il est donc hors délais et laisse le loisir au fonctionnaire délégué de ne pas en tenir compte.

La majorité de Molenbeek fait donc tout pour favoriser la spéculation immobilière malgré ses discours et l’indignation apparente de la bourgmestre contre « la gentrification ».