Inter-Environnement Bruxelles
© IEB - 2021

Le Musée juif mérite mieux qu’une opération de démolition-reconstruction

Situé dans un bâtiment de la rue des Minimes devenu au fil du temps trop exigu pour abriter ses collections permanentes et temporaires, le Musée juif souhaite s’agrandir : une bonne nouvelle dont tout le monde se réjouit. Cependant, le choix délibéré de démolir et reconstruire le bâtiment principal, préservant uniquement une partie de la façade, est loin de faire l’unanimité dans le quartier.

Face à ce choix lourd de conséquences, en termes d’empreinte carbone, de destruction du patrimoine et de nuisances dues à un chantier longue durée, des riverain.e.s ont lancé une pétition, alertant également sur le gabarit du projet. En effet, le nouveau volume écraserait littéralement les maisons voisines, tandis que la galerie prévue dans la rehausse offrirait des vues imprenables sur les appartements d’en face.

Dans leur pétition, les riverain.e.s demandent de revoir le projet en profondeur, avec des propositions d’alternative au façadisme d’un autre âge du projet actuel. Comme précisé dans la pétition, aucune contribution financière n’est demandée aux signataires.