Inter-Environnement Bruxelles
© Matthias Forster - 2021

La rentrée à Josaphat

Dans la foulée des nombreuses déclarations politiques en tous sens sur les aspirations des différents partis pour l’aménagement de l’ancienne friche ferroviaire et alors que, pour la deuxième année consécutive, les défenseu.r.se.s de la friche assistaient il y a quelques jours aux travaux préparatoires de l’occupation temporaire "L’été à Josaphat" (sans information préalable de la part des autorités), le gouvernement a adopté le 1er juillet en première lecture la seconde mouture du PAD Josaphat. L’enquête publique pour cette version "1bis" se tiendra à la rentrée.

Rappelons que le PAD Josaphat initial a été largement décrié lors l’enquête publique de 2019. Au menu : une imperméabilisation trop importante du site, une densité intenable, des faiblesses en matière de mobilité mais aussi un manque de prise en compte de la foisonnante biodiversité et plus globalement des enjeux environnementaux actuels, le tout, couronné de grosses lacunes en matière de participation. Les critiques ont été si nombreuses et justifiées que la Région a décidé de revoir sa copie. Entre-temps la mobilisation des habitant.e.s, naturalistes et associations pour la préservation de cet espace unique dans la région n’a pas faibli. Outre les 16.000 signatures que compte désormais la pétition qui vise à sauver la friche, un plan B (#PlanBJosaphat), finement étudié, qui permettrait la préservation du large espace ouvert de la partie Ouest du site a été présenté au gouvernement par plusieurs collectifs et associations à la fin de l’année 2020.

Pour cette version amendée du PAD, la Région annonce une meilleure prise en compte de la biodiversité (40% d’espaces verts) et une densité revue à la baisse (400 logements de moins que les 1600 initialement prévus). Bien qu’en l’absence du dossier complet de nombreux détails nous échappent encore, nous constatons d’ores et déjà que la portion du site qui doit accueillir la phase 1A (soumise à un dialogue compétitif plus qu’opaque) semble ne pas avoir été repensée bien qu’elle soit située à un endroit crucial pour la préservation de la biodiversité. Par ailleurs, seuls 323 logements sociaux et 215 logements moyens (sur 1200 au total) sont prévus sur ce terrain public.

Les personnes mobilisées critiquent d’ores et déja les grandes lignes du nouveau PAD et le caractère immuable du plan alors que c’est une construction participative qui était attendue : lalibre.be, thebulletin.be.

Si la Région semble tendre l’oreille aux besoins des habitant.e.s comme le suggère la remise à l’enquête publique de ce PAD, mais également du PAD Médiapark et la réfonte en cours du PAD Loi, un moratoire sur les PAD jusqu’à la révision de cet outil de planification n’est toutefois pas à l’ordre du jour.
La rentrée des PAD est prévue pour septembre, avec Josaphat mais également le PAD Midi pour lequel les documents complets ont été mis à disposition au préalable de l’enquête publique. Quid pour les documents concernant l’avenir de la friche ?

Une nouvelle version du réaménagement de la friche Josaphat bientôt à l’enquête publique (RTBF, jeudi 01 juillet 2021 à 14h00), Friche Josaphat : réactions en sens divers au nouveau projet d’Aménagement (La Libre, le 01-07-21)