Inter-Environnement Bruxelles

Après le marais Wiels, la Région doit sauver la friche Josaphat !

Article publié le 10 novembre 2020
Version imprimable

© Pierre Schobyn

À l’heure où la menace d’urbanisation se concrétise à travers le PAD Josaphat, le comité de la Friche Josaphat, actif depuis de nombreuses années pour la préservation de cet écrin de biodiversité au cœur de la ville lance son site web et rappelle au travers d’un CP toute l’importance de leur combat et la nécessité de voir les déclarations politiques s’accompagner d’actes forts :

« Pour qu’un changement de cap se produise, il est indispensable que des villes dites "écologiquement progressistes" comme Bruxelles, puissent montrer l’exemple en prenant des engagements contraignants en faveur de l’arrêt de l’artificialisation des sols et du maintien de la biodiversité. Et, la friche Josaphat est le lieu idéal pour commencer à concrétiser ces deux objectifs : une zone-refuge de 24 ha. pour une faune et une flore menacées et agressées de partout ; et un relais indispensable dans le maillage vert de la région bruxelloise. C’est également un gîte d’étape et un couloir pour les oiseaux migrateurs. Or, cette friche court aujourd’hui le risque de disparaître purement et simplement, pour laisser place à un projet immobilier.

La décision de la Région de racheter le “Marais Wiels” va dans la bonne direction et semble marquer une volonté de préserver certains espaces de nature à Bruxelles. La cohérence voudrait qu’une décision de ce type soit prise à Josaphat. Quelle que soit la décision, les citoyens sauront s’en souvenir et ne resteront pas inactifs. »

sauvonslafrichejosaphat.be