Inter-Environnement Bruxelles
© IEB - 2021

2017

Évolution des activités productives en Région de Bruxelles-Capitale et besoins des habitants : les discours institutionnels à l’épreuve des faits

29 décembre 2017Alexandre Orban, Claire Scohier

Table des matières Introduction 1. Méthodologie 1. 1. Objectifs principaux et question de recherche 1.1.1. La place des activités productives dans la planification bruxelloise 1.1.2. Des activités productives pour quels besoins 1.2. Approche générale, sous-objectifs et récoltes de données 2. Interprétations et positionnement : le cas de l’élite institutionnelle bruxelloise 2.1. Valoriser le flou productif 2.2. Tout le monde aime les zones monofonctionnelles 2.3. Peu

Un port de plaisance à Anderlecht ? Une charge publique anti-sociale pour un profit privé !

20 décembre 2017Claire Scohier

L’adoption par la Région bruxelloise, en décembre 2017, du Plan particulier d’affectation du sol (PPAS) « Biestebroeck » élaboré par la Commune d’Anderlecht, permet de lancer sur l’ancien site Shell le projet « The Dock », pour lequel il a été taillé sur mesure. Au menu : une marina, une tour de 14 étages, des logements de luxe, des bureaux… Un projet contraire à l’intérêt public.

Eurostadium chronique d’un hors-jeu démocratique

18 décembre 2017Claire Scohier

En 2013, les ministres régionaux bruxellois réunis à Ostende décidaient en conciliabule de construire un nouveau stade de foot (et donc de démolir le stade Roi Baudouin) sur le parking C, un terrain de 30 hectares appartenant à la Ville de Bruxelles situé entre les palais du Heysel et le Ring de Bruxelles, en Région flamande. Objectif annoncé : participer à la coupe de l’Euro 2020.

Square de Trooz : petite histoire d’un carrefour routier

1er décembre 2017Thibault Jacobs

Le réaménagement du square de Trooz, de la rue des Palais et de quelques avenues alentours soumis à l’enquête publique par Bruxelles-Mobilité en octobre dernier est l’occasion de revenir brièvement sur l’histoire de ce quartier. Ce récit permet de mettre en lumière les choix urbanistiques et de mobilité opérés aujourd’hui par les aménageurs. Au commencement était le canal L’Allée Verte et le square de Trooz sont aujourd’hui des espaces paradoxaux sinon antinomiques. L’Allée est plus (…)

C’est bien de rénover un quartier… c’est encore mieux de pouvoir continuer à y habiter

29 novembre 2017gwen

Les pouvoirs publics disent que l’objectif du Contrat de quartier Marolles est de lutter contre la sablonisation et la gentrification dans le périmètre. S’ils sont sincères, alors au boulot ! Ils ont des leviers à leur disposition pour éviter que leur opération ne provoque une hausse des loyers. En premier lieu : faire la transparence sur l’attribution de tous les logements publics dans le quartier, les mettre intégralement en location à des tarifs « sociaux », et en construire de nouveaux !

Le contrat de quartier durable des Marolles expliqué à ma grand-mère

29 novembre 2017gwen

Conçu pour s’étaler sur plusieurs années (en général de 4 à 7 ans), un Contrat de quartier est théoriquement « conclu entre la Région, la commune et les habitants d’un quartier bruxellois ». Il se base sur le travail préparatoire d’une année zéro, censée durer 10 mois top chrono, qui est amputée à son départ de plusieurs mois de mise en place et à sa fin de plusieurs mois de négociations...

Lire la suite.

Métro Nord : modification partiale du PRAS ?

15 novembre 2017Thyl Van Gyzegem

Annoncé pour 2025, puis pour 2028 par Beliris, le projet de mise en service d’une ligne de métro 3 reliant Albert à Bordet, et décrit comme « l’épine dorsale » du transport public à Bruxelles, a fait l’objet d’une demande de modification partielle du PRAS en vue de fixer son futur tracé. Le rapport sur les incidences environnementales mis à l’enquête publique n’a, non seulement, pas permis de répondre aux critiques...

Lire la suite.

Un Contrat de quartier pour “lutter contre la gentrification” dans les Marolles ? Oui… mais non.

26 octobre 2017Gwenaël Brëes, Andrzej Krzyszton

En 2014-2015, habitants, marchands, commerçants et autres amoureux des Marolles se sont battus contre le projet d’un parking souterrain sous la place du Jeu de Balle. Leurs revendications se résumaient par ce slogan : “No parking, no mini-ring, no bling bling”. Outre les questions de mobilité et le grand chambardement qu’aurait causé ce grand chantier, c’est la transformation sociale et commerciale qu’il allait provoquer dans le quartier qui était redoutée. Trois ans après l’abandon de ce

Cadre de vie et patrimoine sont-ils solubles dans la bière ?

29 septembre 2017Marie-Anne Swartenbroeckx, Bernard Widart, Isabelle Marchal, Mohamed Benzaouia, Stéphanie D’Haenens

Fin août, la Ville de Bruxelles mettait à l’enquête publique un projet de transformation de l’immeuble de la Bourse en Temple de la Bière (Beer Temple), en collaboration notamment avec le groupe belgo-brésilien de bière industrielle AB InBEV (Jupiler, Leffe,...). Un projet « clé sur porte » parachuté, sans consultation avec la population, dans un vaste bâtiment qui pourrait pourtant abriter un ou...

Lire la suite.

Les friches : espaces colonisés ou producteurs de commun ?

17 juillet 2017Claire Scohier, Dominique Nalpas

Un espace en friche est un terrain ou une propriété sans occupant humain actif, qui n’est en conséquence pas ou plus cultivé, productif ou entretenu. Une friche est porteuse du stigmate du déclin économique lorsque des bâtiments industriels sont abandonnés suite à la désindustrialisation de nos contrées ou à la crise du secteur concerné. Les friches font, depuis les années 80, l’objet d’un processus...

Lire la suite.