Inter-Environnement Bruxelles
© Matthias Forster - 2021

Ondes électromagnétiques

STOP 5G : À qui profite le confinement ?

1er avril 2020Stéphanie D’Haenens

Alors que nous sommes confiné·e·s, l’Institut belge des Services postaux et des Télécommunications (IBPT) a annoncé, mardi 24 mars, le lancement d’une consultation publique jusqu’au 21 avril, relative à l’octroi de droits d’utilisation provisoires à 5 opérateurs (Cegeka, Entropia, Orange, Proximus et Telenet) dans la bande 3,6-3,8 GHz pour permettre le déploiement de la 5G sur tout le territoire de la...

Lire la suite.


Warning: exif_read_data(vlcsnap-2020-03-03-09h40m39s332.png): File not supported in /var/www/alternc/i/ieb/www/ieb.be/squelettes/mes_fonctions.php on line 10

[vidéo] 5G : le meilleur des ondes

3 mars 2020Stéphanie D’Haenens

La 5G est, en fait, une technologie de rupture qui augure le basculement de l’humain dans l’hyper-connexion permanente avec des objets, des lieux, des machines, des animaux,... Pour ce faire, la 5G utilise un nouveau type d’ondes, des ondes millimétriques, et un déploiement spatial via le lancement de milliers de satellites.

stop5G.be conteste l’attribution provisoire de bandes de fréquences pour le déploiement de la 5G

3 mars 2020Stéphanie D’Haenens

L’Institut belge des services postaux et des télécommunications (IBPT) a lancé récemment un appel aux opérateurs de téléphonie mobile intéressés dans le but de leur attribuer des droits d’utilisation provisoires de bandes de fréquences en vue du déploiement commercial de la 5G.

Action STOP 5G devant le siège d’Agoria

29 janvier 2020Collectif Stop 5G

Ce mercredi matin, une vingtaine de militant·e·s du collectif Stop5G.be se sont réuni·e·s boulevard Reyers devant le siège d’Agoria (Fédération des industries des télécommunications et du numérique) afin de perturber la quiétude des industriels et décideurs politiques qui se rendaient à l’édition 2020 de « La conférence européenne 5G ».

Première manif Stop5G : un coup d’envoi vivifiant !

29 janvier 2020Stéphanie D’Haenens

Samedi dernier, 25 janvier, 200 personnes, militant·e·s et sympathisant·e·s du collectif stop5G.be se sont rassemblé·e·s place de l’Albertine dans le cadre de la journée mondiale demandant l’arrêt du déploiement de la 5G sur terre et dans l’espace.

25 janvier : mobilisation STOP5G

21 janvier 2020

Dans le cadre de la journée mondiale du 25 janvier contre le déploiement de la 5G, le collectif STOP5G.be organise un rassemblement revendicatif et informatif (stand) à Bruxelles, place de l’Albertine, à côté de la gare Centrale, de 13 h à 16 h.

Il est urgent d’arrêter le déploiement de la 5G

18 novembre 2019

Des organisations de tous pays adressent leur opposition au déploiement de la 5G à leurs gouvernements respectifs.

Le goût du G ?

29 octobre 2019Florence Vanden Eede

La prolifération de la téléphonie mobile et l’installation des antennes nécessaires à son fonctionnement constitue de plus en plus un phénomène de société auquel nous nous devons de nous intéresser, car ses effets semblent importants à différents niveaux. BEM 21, janvier 2001 Ces deux dernières décennies ont vu une explosion des technologies sans fil. Ce « goût du G », encouragé par les pouvoirs publics, s’accompagne d’un abaissement constant du niveau de protection des Bruxellois.e.s aux rayonnements...

Lire la suite.

Des mondes invisibles

16 octobre 2019

Les ondes électromagnétiques (2G, 3G, 4G, wi-fi, Bluetooth,... ) qui nous entourent sont invisibles... Pourtant, elles affectent les corps et déstructurent profondément l’existence de certaines personnes. Depuis le début des télécommunications sans-fil, des personnes électrohypersensibles sont recensées dans le monde entier. Sans réponse de la médecine, elles organisent leur survie dans un monde toujours plus envahi par les ondes. Écoutez le podcast de l’émission « Des singes en hiver » sur Radio Panik...

Lire la suite.

Bruxelles en mouvements 302 : « Le meilleur des ondes »

25 septembre 2019

Le déploiement de la 5G, en cours en plusieurs endroits du monde, pose des questions environnementales, sanitaires, sociales, économiques et démocratiques, qui sont analysées dans le dernier Bruxelles en mouvements. Les responsables politiques porteront-ils un projet social et écologique suffisamment solide pour résister aux pressions idéologiques et financières des industriels des technologies de la télécommunication ? Le doute subsiste à la lecture de la Déclaration de politique générale du...

Lire la suite.