Inter-Environnement Bruxelles

Saint-Géry, le meilleur des mondes de la night...

Publié le mercredi 26 juin 2019, par gwen
Version imprimable

Saint-Géry, le meilleur des mondes de la night... · On a beau aimer sortir, prendre un verre entre amis, faire la fête, force est de reconnaître que, dans certains quartiers, la concentration de bars et de lieux festifs commence à poser question en matière de santé publique et d’habitabilité en ville.

On a beau aimer sortir, prendre un verre entre amis, faire la fête, force est de reconnaître que, dans certains quartiers, la concentration de bars et de lieux festifs commence à poser question en matière de santé publique et d’habitabilité en ville. A tel point qu’à Ixelles, le règlement communal vient d’être modifié, imposant la fermeture des terrasses à minuit trente. A Bruxelles-Ville, en revanche, on loue « l’absence de cadre légal » (le renard libre dans le poulailler libre), on se félicite que « même à Saint-Géry, tout est rentré où à deux heures du matin au plus tard » (heure de Las Vegas ?), on vante l’efficacité du « dialogue constant » (les riverains ne reçoivent plus de réponse à leurs mails et la police ne se déplace plus). Ce n’est pas le Ministère de la Vérité d’Orwell qui l’affirme, mais la Manager de la Tranquillité dans un article du « Soir » (21/6) : ce n’était pas loin !

Tout est donc pour le mieux dans le meilleur des centres-villes où les autorités ont fait le pari décomplexé de l’attractivité touristique, festive et nocturne qui devrait aller crescendo. A l’heure où d’autres grandes villes d’Europe remettent ce modèle - dépassé - en question, finalement la seule chose qui manque encore à notre bonheur, ce serait un manager, un échevin, un Ministre de la Politique visionnaire.

[ Voir la bande annonce du film « Nuit et jour à Saint-Géry » ]

▪ Contact : gwen


Positions

Dernier ajout : 3 avril.