www.ieb.be - facebook
Problème d'affichage ?
 
 

La lettre d'IEB

Semaine du 14 avril 2020
Inter-Environnement Bruxelles (IEB) - Fédération de comités d'habitant·es.
© Michael Coghlan
Position

La « consultation publique » de l’IBPT visant à lancer la 5G en Belgique est illégale !

Ce mercredi 15 avril, au nom du collectif stop5G.be, quatre associations citoyennes sans but lucratif, dont IEB, ont répondu à la consultation publique lancée par l’IBPT pour l’attribution provisoire de fréquences dans la bande 3600–3800 MHz pour la 5G. Lire à ce sujet « À qui profite le confinement ? ».
Le collectif considère comme inconcevable de présenter à la consultation publique ce qui n’est autre qu’un « projet de décision » (unilatéral) permettant le déploiement de la 5G sur le territoire national sans fournir aux destinataires de la consultation publique la moindre information relative aux thématiques associées pourtant aussi essentielles que les droits et libertés garantis par la Constitution et les sources de droit international, comme la protection de la vie privée, et la protection de la santé.
Selon le collectif, la démarche de l’IBPT s’assimile à un plan, or l’Institut n’a procédé à aucune étude des incidences environnementales comme la loi l’y oblige. De plus, l’IBPT fait une lecture singulière d’un article de loi lui permettant d’attribuer « provisoirement » des fréquences pour répondre à une « demande ». Or la demande émane de l’IBPT puisqu’il s’agit d’un appel d’offres lancé par le parastatal aux opérateurs. Enfin, la notion « provisoire » de la procédure est une façon d’installer définitivement et irréversiblement la 5G.
> Lire l’avis envoyé à l’IBPT par le collectif stop5G.
> Écrivez à l’IBPT via ce courrier-type et cette procédure
 
Stéphanie D’Haenens - Collectif Stop 5G
> Lire l'article complet.
 
 
Mobilisation

Action Logement Bruxelles

 
Les loyers à Bruxelles étaient, déjà avant la crise sanitaire en cours, trop élevés. Le contexte actuel ne fait qu’accentuer le problème : de nombreux·ses bruxellois·es ont perdu une part importante voir la totalité de leurs revenus (et pour certain·es, cette situation se poursuivra après le confinement). Des milliers de ménages seront dans l’incapacité de payer leur loyer, ou devront conserver le peu d’argent dont ils disposent pour assurer les besoins essentiels. Pourtant, aucune mesure n’est prévue pour aider les locataires. C’est de ce contexte qu’est né « Action Logement Bruxelles ».
> Signez et diffusez la pétition
> Rejoignez le mouvement, soutenez les actions futures, affichez votre colère, etc.
> Vous êtes une organisation ou association ? Signez la pétition, marquez votre soutien etc.
 
> Lire l'article complet.
Sarah De Laet - Andreas Stathopoulos
 
Le BEM nouveau est arrivé

BEM 305 : « Todo Bem ! »

© Arnaud Lorne
À travers le dernier numéro de Bruxelles en mouvements, nous vous invitons à vous plonger dans différentes thématiques et enjeux bruxellois du moment : le droit à un espace de démocratie critique pour les associations et les habitants ; l’impact du projet métro 3 sur le budget régional ; le quartier Tivoli Green City « exemplaire »… de l’attitude de CityDev ? ; le centre commercial « Mall of Europe », obsolète avant même d’être réalisé ; le plan « GoodMove » en questionnement sous l’angle des nouvelles technologies et de leurs impacts ; la touristification de la ville au dam des indésirables ; et enfin le Plan d’Aménagement Directeur de la Porte de Ninove.
Comme vous vous en doutez, la diffusion du BEM est fortement perturbée par le confinement en vigueur. Les abonné·e·s recevront le journal dans leurs boites à lettres comme d’habitude mais la distribution via les points de dépôt ne pourra se faire qu’à la réouverture de ceux-ci. En attendant, si vous voulez vous procurer un exemplaire (ou plusieurs) du journal, n’hésitez pas à nous contacter !
 
> Découvrir ce Bruxelles en mouvements
 
Extrait du BEM

Oser être critique !

© Arnaud Lorne
Dans un contexte où la pensée positive a contaminé notre imaginaire, IEB continue de revendiquer son droit et celui des habitants à un espace de démocratie critique pour dépasser les alternatives infernales du monde capitaliste et managérial.
La langue du pouvoir nous invite à la coopération, à la co-création, à la coproduction, au vivre ensemble et à la mixité sociale. La ville de demain serait smart, pacifiée et durable. Ceux qui résistent à ce joyeux horizon sont taxés de tristes sires, de râleurs… Pourtant ce « prêt-à-penser » urbain masque une approche libérale productrice de profondes inégalités sociales. Dans un contexte où la pensée positive a contaminé notre imaginaire, IEB continue de revendiquer son droit et celui des habitants à un espace de démocratie critique pour dépasser les alternatives infernales du monde capitaliste et managérial.
 
> Lire l'article complet.
Claire Scohier
 
 

Bruxelles en mouvements

Bimensuel d'Inter-Environnement Bruxelles.
 
 
Todo Bem !
Num. 305
avril 2020
À travers le dernier numéro de Bruxelles en mouvements, nous vous invitons à vous plonger dans différentes thématiques et enjeux bruxellois du moment : le droit à un espace de démocratie critique pour les associations et les habitants ; l’impact du projet métro 3 sur le budget régional ; le quartier Tivoli Green City « exemplaire »… de l’attitude de CityDev ? ; le centre commercial « Mall of Europe », obsolète avant même d’être réalisé ; le plan « GoodMove » en questionnement sous l’angle des nouvelles technologies et de leurs impacts ; la touristification de la ville au dam des indésirables ; et enfin le Plan d’Aménagement Directeur de la Porte de Ninove.
 
> Lire en ligne.
> Abonnez-vous !
 

Revue du web

À la une cette semaine :
 

> Petit traité de confinement à l’usage des réfractaires (de Belgique et d’ailleurs)

- blogs.mediapart.fr
> La revue du web.
 
 
À voir

Brussel’s Prout Map

 
Anti-sdf, anti-jeunes, anti-oisifs, anti-… On ne compte plus les aménagements (ou les absences d’aménagement) dont le but plus ou moins explicite est d’exclure certains usages ou usagers de l’espace public ou assimilé. Par différentes actions, Design for Everyone (D4E1), projet porté par l’asbl ArtiCulE, a pour objectif de sensibiliser le public aux stratégies et aux dispositifs d’exclusion ou de privatisation mis en place afin de réguler l’utilisation de l’espace public jusqu’à éviter que certains, parmi les plus exclus, y trouvent refuge. Brussel’s Prout Map prend la forme d’une carte touristique qui met en lumière une quarantaine de dispositifs exemplatifs de cette architecture du mépris. Ce projet a été réalisé avec le soutien d’IEB et la carte se trouve insérée dans le dernier numéro de Bruxelles en mouvements !
 
> articule.be
 
IEB sur les ondes

Tout va bien - Spécial logement

 
Tout va bien s’est rendu à Berlin rencontrer les acteur·trice·s qui ont obtenu le gel des loyers pour cinq ans.
En prélude de cette vidéo, Sarah de Laet (IEB) intervenait aux côtés du RBDH, de l’ULM, d’Infirmier·es de rue, du collectif Grève des loyers, etc dans l’émission Unlock down live #6 en direct ce dimanche 12 avril sur la thématique du logement.
 
> Tout va bien
 
Mobilisation

Journée des Luttes Paysannes

 
Ce vendredi 17 avril c’est la Journée Internationale des Luttes Paysannes ! Interpellations politiques, campagne photos, documentaire, concert, etc. sont au programme de cette journée de mobilisation pour remercier et soutenir les paysan.ne.s qui nous nourrissent d’une alimentation locale, saine et durable au quotidien.
 
> luttespaysannes.be
 
À découvrir

Arbres de Bruxelles à colorier

 
Ce livre propose aux enfants dès 3 ans de partir à l’aventure dans les rues, les jardins et les plus beaux parcs de Bruxelles, à la découverte de 20 arbres extraordinaires.
 
> maisoncfc.be
 
Emploi

Bruxelles Participation engage

 
La Ville de Bruxelles recherche un·e animateur·trice, un·e coordinateur·trice de projets et un·e gestionnaire d’évènements.
 
> jobs.bruxelles.be
 
 
 
 
Inter-Environnement Bruxelles (IEB)
Rue du Chimiste, 34-36, 1070 Bruxelles
02 801 14 80 - info@ieb.be - www.ieb.be
Habitant·es et associations pour une meilleure qualité de la vie à Bruxelles.
Se désinscrire.