www.ieb.be - facebook
Problème d'affichage ?
 
 

La lettre d'IEB

Semaine du 13 octobre 2020
Inter-Environnement Bruxelles (IEB) - Fédération de comités d'habitant·es.
 
Soutien

La neutralité climatique et le rôle économique du canal et de l’Avenue du Port

© SPRB-DMS

On s’étonne un peu de l’acharnement que met la Région à transformer l’avenue du Port en zone récréative et d’habitat (de luxe), au détriment des activités productives et d’entreposage. C’est un des effets du Plan Canal.
L’ambition du Green Deal est d’arriver à une Europe climatiquement neutre en 2050 (= aussi peu éloigné de nous que l’était 1990).
En 2050, on n’arrivera pas à assurer l’approvisionnement de Bruxelles avec des camions électriques/à hydrogène ou encore avec des vélos cargo, vu les tonnages impliqués. (Pour avoir une idée : prenez l’autoroute vers Anvers, vers Liège, vers Namur, et comptez le nombre de camions venant en sens inverse. Multipliez par 32 t). La voie d’eau permet le déplacement de grandes masses avec une faible dépense d’énergie, ensuite vient le rail, et loin derrière la route, simplement du fait des forces de frottement. (Pour avoir une idée : la force d’un homme peut tirer avec un cordage 200 t sur l’eau, mettre en branle au moyen d’un levier un wagon de 20 t, et très péniblement pousser une voiture de 2 t).
Garantir l’approvisionnement futur de la ville requiert de conserver le long du canal une zone de -disons- 70 m de large, dépourvue d’habitat. En cas de crise, un parc peut à la rigueur être converti en entrepôt. C’est impossible pour un ensemble de logements de luxe, vu la valeur atteinte par la rente foncière.

Bruxelles Fabriques
 
Soutien

D’un nimbisme à l’autre, sur la rue de la Loi

© placepublique.be

De nos jours, le tissu associatif bruxellois, lorsqu’il se mobilise contre le retour de la bruxellisation à Bruxelles se fait régulièrement taxer de « nimby ». NIMBY (acronyme états-unien pour Not In My BackYard, Pas dans mon jardin), désignait à l’origine des habitants opposés à tout projet, bon ou mauvais, venant s’installer dans leur environnement immédiat. Pointer du doigt l’égoïsme des NIMBY faisait sens quand l’intérêt général était en cause. Mais de quel égoïsme parle-t-on, en 2020, dans le Quartier Léopold en train de devenir toujours plus européen ?

Certainement pas celui des nombreux·se·s riverain·e·s, des plus prestigieux·se·s aux plus modestes, qui seront durablement soumis aux incidences négatives sur le paysage et l’environnement des « grands projets iconiques » tant au niveau local qu’à l’échelle métropolitaine. Ne serait-ce pas plutôt l’égoïsme de promoteurs de projets spéculatifs aussi ratés que la tour « The One », un édifice macabre construit sans ménagement pour mieux satisfaire à la boulimie aveugle des Institutions européennes à Bruxelles ?

Se poser ces questions, n’est-ce pas nécessairement y répondre ? Et pourtant, « business as usual » dans un monde qui a pourtant si fondamentalement changé !

Groupe d’animation du quartier européen de la Ville de Bruxelles (GAQ)
placepublique.be
 
Appel à témoignages

Permission Machine, un modèle économique déconcertant

Chaque semaine, IEB vous propose une revue du web sur les questions urbaines et écologiques. Nous utilisons pour cela un outil qui, jusqu’ici, importait des articles non-payants sur notre site, sans en changer une virgule et en citant les sources. Cet outil a été conçu a une époque où les questions de droits d’auteur·trice·s n’étaient pas autant mises en avant. Si nous avons pris conscience aujourd’hui des limites légales de la démarche, rappelons qu’il s’agit d’un service pour lequel nous ne tirons aucun profit et que les contenus n’ont pas été utilisés à d’autres fins. Or, il y a peu, nous avons reçu un courrier de Permission Machine, une entreprise chargée de négocier des droits d’usages de photos pour le compte de leurs propriétaires, concernant 4 photos d’illustration d’articles en libre accès sur le site de la RTBF, proposant une transaction de plus de 1.200 euros pour régulariser notre utilisation, jugée frauduleuse.

Nous pensons d’une part que le montant réclamé est disproportionné quant à la faute commise et d’autre part, que Permission Machine ne semble pas (ou très peu) faire de différence entre une utilisation à but de lucre ou associative. Par ailleurs, nous nous interrogeons sur des lois peu adaptées aux communications modernes.

Dans une logique de fédération, IEB souhaite recueillir des témoignages de comités, associations ou groupes amis qui se retrouvent actuellement ou par le passé dans la même situation. Nous souhaitons investiguer, soutenir le partage d’expériences et, pourquoi pas, in fine interpeller, ensemble, les pouvoirs publics.

N.B. : Nous avons, depuis, adapté notre revue du web pour ne conserver, désormais, que des liens redirigeant vers les médias concernés. De même, toutes les photos du site web et de la newsletter sont libres de droit et créditées ou issues de travaux d’artistes payé·e·s.

Benoit Coumont
 

Enquêtes publiques

IEB référence l’ensemble des enquêtes publiques des 19 communes bruxelloises, ainsi que des avis les concernant sur lafficherouge.ieb.be. Le site reprend les enquêtes en cours, et remonte jusqu’à 2003. Vous avez également la possibilité de recevoir, en vous créant un compte, chaque semaine par e-mail, les enquêtes publiques en cours, selon vos critères pré-établis.

Enquêtes suivies par IEB

Sablon, au secours !

© SPRB-DMS

Après plusieurs opérations juteuses à Bruxelles, Immobel lance un nouveau chantier inutile en plein centre historique. Le projet comporte une grande démolition-reconstruction, une grave atteinte au patrimoine, ainsi qu’un appel d’air à la voiture. Nos élus vont-ils continuer à soutenir la spéculation immobilière ou vont-ils défendre les intérêts des habitants et la viabilité de nos quartiers ?

Enquête publique jusqu'au 29 octobre 2020.
Concertation le 18 novembre 2020.
lafficherouge.ieb.be
Mohamed Benzaouia
 
Enquêtes suivies par IEB

Tour & Taxis, encore et encore

Nouvelle enquête publique pour aménager le parc de Tour & Taxis, deuxième phase et régularisation de la drève sur base de la situation as-built.

Enquête publique jusqu'au 5 novembre 2020.
Concertation le 18 novembre 2020.
Mohamed Benzaouia
 
Enquêtes suivies par IEB

Key West, la clé du Far West (suite)

Anderlecht : rue du Sel, rue Gouverneur Nens, Digue du Canal, rue des Bassins. Nous sommes au bassin de Biestebroeck, ce territoire unique de 47 hectares situé de part et d’autre du canal à hauteur du Pont de Cureghem. Depuis 2010, les fantasmes immobiliers planent sur le bassin. Plusieurs promoteurs immobiliers ont investi la zone pour y créer des water-fronts. En 2017, la commune d’Anderlecht adopte un PPAS censé cadrer le devenir du bassin mais épousant pour l’essentiel le contour des projets de divers promoteurs. Le projet Key West développé par BPI-Immobel était passé à l’enquête publique en mars 2020 et avait obtenu, au grand étonnement d’IEB, un avis unanime favorable de la Commission de concertation en juin 2020. Le voilà de retour suite à des plans modifiés très légèrement puisque le projet immobilier porte toujours sur 524 logements dont une partie prend place dans une tour de 24 étages (84 m de haut), sur 383 places de parking, des surfaces de commerces, de bureaux et d’activités productives et une crèche de 42 places. Lire le point de vue des associations et la pétition des riverains.

Voir le dossier : « Biestebroeck : un raz-de-marée immobilier ».

Enquête publique jusqu'au 30 octobre 2020.
Concertation le 12 novembre 2020.
lafficherouge.ieb.be
Claire Scohier
 
Enquêtes suivies par IEB

Deuxième vague à Biestebroeck

Anderlecht : Rue de la Petite-Ile - Rue des Goujons - Rue Dante - Digue du Canal. À quelques mètres du projet Key West, c’est la première phase d’un autre ensemble immobilier, le projet Urbanities, qui est soumis à demande de permis d’urbanisme : trois immeubles pour accueillir 180 logements sur un socle composé de 1935m² d’activités productives, 355 m² de services intégrés aux entreprises, 314m² de commerce. Aux étages et aux deux sous-sols : 159 emplacements de parking et 134 emplacements vélos.

Enquête publique jusqu'au 30 octobre 2020.
Concertation le 12 novembre 2020.
lafficherouge.ieb.be
Claire Scohier
 
Enquêtes suivies par IEB

Bonjour le touriste, au revoir l’habitant

La construction d’un second hôtel dans les environs du Musée Kanaal s’annonce. En plus de celui annoncé sur le site des bureaux de KBC, ce nouveau complexe comprendrait jusqu’à 150 chambres. Le quartier semble donc se transformer pour accueillir des infrastructures touristiques d’envergure.

Enquête publique jusqu'au 20 octobre 2020.
Concertation le 27 octobre 2020.
Mohamed Benzaouia
 
Enquêtes suivies par IEB

Schuman, de rond-point en place

Le projet avait été annoncé en grande pompe à la fin de la législature précédente, l’enquête publique pour le réaménagement du rond-point Schuman commence. Le projet est d’envergure et mérite l’attention des habitant·es et associations. Des réunions d’information indépendantes de l’enquête publique sont annoncées.

Enquête publique jusqu'au 15 octobre 2020.
Concertation le 28 octobre 2020.
lafficherouge.ieb.be
Maud Marsin
 
> Consultez l'inventaire des enquêtes publiques et abonnez-vous à l'AFFICHE ROUGE pour recevoir, par mail, une liste répondant à vos critères.
 
 

Revue du web

À la une cette semaine :
© Collectif Krasnyi - Dominique Botte

> Le monde d’après a déjà commencé

- gresea.be
> La revue du web.
 

Agenda

jeudi 15 octobre
Festival du Coucou Puissant - 3e édition
18h @ Partout, Bruxelles

Un festival pour visibiliser les occupations et les interstices de création, d’habitat alternatif, de résistance et d’expérimentation collective.

...coucoupuissant.be
 
Projection : « La naissance des pieuvres »
18h30 @ ULB Solbosch, 50 Avenue Franklin Roosevelt, Ville de Bruxelles
 
Rituel radio-actif de désenvoutement de la finance
18h57 @ Pôle Nord, 208 Chaussée d'Anvers, Bruxelles
 
CinéPirate : WTC A Love Story
19h @ La Zinzinerie, 49 Avenue du Port, Ville de Bruxelles
 
Assemblée générale nationale de La Santé en lutte
19h @ Lieu communiqué ultérieurement
 
vendredi 16 octobre
Le droit au logement, une question de genre ?
13h30 @ De Kriekelaar, 86 Rue Gallait, Schaerbeek
 
Conférence-débat : "La ville vous appartient. Combattre l’architecture du mépris"
18h30 @ En ligne

L’évènement, auquel participe notamment Claire Scohier (IEB) est complet, mais sera retransmis en vidéo.

zintv.org
 
samedi 17 octobre
Journée mondiale de lutte contre la pauvreté
@ Marché aux Poissons, Quai au Bois à Brûler, Bruxelles
 
Rencontres d’automne du CADTM
@ Cité Miroir, Place Xavier Neujean, Liège
 
Expo sur Cureghem + projection de « Places nettes »
14h @ La Bougie, 34 Rue de la Bougie, Anderlecht
 
Rassemblement : l’Europe se mobilise pour la régularisation des sans-papiers
14h @ Place du Luxembourg, Ixelles
 
Festival de cinéma En ville ! - Périphéries #2 : Alice Diop, « Vers la tendresse » et « La mort de Danton »
19h @ Cinéma Nova, 3 Rue d'Arenberg, Bruxelles

Les films du festival En ville ! font l’écho de celles et ceux qui habitent dans des périphéries et dont les voix portent peu au-delà des territoires qu’ils et elles font vivre. Pas de discours généralisant ici, mais bien des trajectoires individuelles aux réalités complexes que les cinéastes ont pris le temps de s’approprier avec les personnes rencontrées, en les impliquant dans l’écriture de ces films. Projections en présence de la réalisatrice.

nova-cinema.org
 
Repas de solidarité en soutien à la famille d’Adil
20h @ La Flac, Rue des orchidées 10, Anderlecht
 
dimanche 18 octobre
Journée de la forêt de Soignes
@ Plusieurs endroits, Bruxelles

Jeux en forêt pour les enfants, rencontre avec un garde forestier et une conteuse, visite d’un écoduc, jogging matinal en forêt, balade à vélo vers les sites du patrimoine mondial de l’Unesco, découverte des sources en Forêt de Soignes, marché fermier…

...foretdesoignes.be
 
Promenade guidée : à la découverte du Roodkloosterbeek et de ses sources
10h @ Rouge Cloître, 4 Rue Rouge Cloître, Auderghem
 
Visite guidée : un port de mer en bord de ville
14h @ 1, Avenue du Port, Ville de Bruxelles
 
lundi 19 octobre
Au-delà du Pentagone. Les défis du centre-ville métropolitain de Bruxelles.
14h @ Hôtel de Ville, 8 Grand-Place, Bruxelles
 
mardi 20 octobre
Conférence : Et si l’effondrement avait déjà eu lieu ?
12h15 @ Maison du Livre, 28 Rue de Rome, Saint-Gilles
 
Rencontre-débat avec Kristiaan Borret, maître-architecte bruxellois au sujet du développement actuel et futur de la zone Canal
19h30 @ Centre communautaire maritime, 93 Rue Vandenboogaerde, Molenbeek-Saint-Jean
 
mercredi 21 octobre
Cool Planning : Changing climate, our urban future
@ BOZAR, 23 Rue Ravenstein, Ville de Bruxelles
 
Atelier « Quel est notre rôle dans la gentrification ? » + Projection « Pile : permis de démolir »
16h @ La Bougie, 34 Rue de la Bougie, Anderlecht
 
 
À lire

Justice de paix - Bailleurs welcome ! Locataires welcome ?

Si à chaque audience, dans chaque canton, les juges de paix sont amenés à prendre des décisions d’expulsion impactant considérablement la vie des familles, il est beaucoup plus rare par contre qu’ils condamnent des bailleurs qui louent en toute illégalité des logements indignes/insalubres. Si la première condition est malheureusement répandue à Bruxelles, rares sont les locataires qui osent franchir le pas de la justice. Et pour cause ! Les locataires ne vont pas en justice de paix. Par manque de confiance dans l’institution, mais aussi par crainte de perdre leur logement et de se retrouver à la rue.

rbdh-bbrow.be
 
 
 

Bruxelles en mouvements

Bimensuel d'Inter-Environnement Bruxelles.
 
 
BEM 308 - Les bonnes affaires de la rentrée
octobre 2020
 
Nouvelle rentrée et vieilles recettes, tel pourrait être le slogan de l’aménagement du territoire en Région Bruxelles-Capitale. Fallacieusement justifié par un boom démographique obsolète, le « développement territorial » de la Région se déploie au détriment des habitants, dont les besoins sont relégués derrière les intérêts de la promotion immobilière et des investisseurs. Comme la rentrée n’est pas qu’un retour au même, mais également l’occasion de dégager l’horizon des possibles, ce Bruxelles en mouvements se penche, entre autres, sur la manière dont se sont assemblés des « défenseurs sensibles » de territoires malmenés par la promotion immobilière. Qu’est-ce qui explique l’émergence d’une mobilisation ? Sur quel type de liens repose-t-elle ? Quels enseignements les premiers intéressés tirent-ils de leur expérience ? Autant de questions qui, nous l’espérons, intéresseront les personnes engagées, et surtout toutes celles qui hésitent à le faire.
> Lire en ligne.
> Abonnez-vous !
 
Inter-Environnement Bruxelles (IEB)
Rue du Chimiste, 34-36, 1070 Bruxelles
02 801 14 80 - info@ieb.be - www.ieb.be
Habitant·es et associations pour une meilleure qualité de la vie à Bruxelles.
Se désinscrire.Relire les anciennes lettres d'infos.