Inter-Environnement Bruxelles Inter-Environnement Bruxelles

Quand les Régions dealent au lieu de se concerter...

Publié le mercredi 18 février 2015, par IEB

Dans la sérénité de ce week-end ensoleillé de mi-février, on apprenait que le gouvernement flamand donnait son feu vert au projet Uplace, un projet immobilier de 190 000 m² dont 55 000 m² de superficie commerciale. À défaut de se concerter, les Régions flamande et bruxelloise s’arrangent entre elles pour éviter les recours juridiques potentiels contre les permis de centres commerciaux. La Région flamande élargit le Ring et délivre le permis pour Uplace. La Ville de Bruxelles érige son nouveau stade de foot sur le parking C et développe NEO au Heysel. Une fuite en avant qui créera une concurrence économique insoutenable pour ces projets, sans parler des problèmes de mobilité qu’ils ne manqueront pas d’occasionner.

Dans la sérénité de ce week-end ensoleillé de mi-février, on apprenait que le gouvernement flamand donnait son feu vert au projet Uplace, un projet immobilier de 190 000 m² dont 55 000 m² de superficie commerciale.

Pourtant le projet avait été recalé en juin 2014 par le Conseil d’État notamment en raison des ingérables problèmes de mobilité qu’une telle méga-infrastructure allait occasionner. Craintes confirmées récemment par l’étude de deux experts belges qui annonçaient que ce serait, non pas 40% des chalands qui se rendraient vers ce nouveau shopping center au volant de leur voiture, comme l’annonçait le gouvernement flamand, mais bien 85%, et ce, malgré la construction d’une nouvelle ligne de tram. Selon les projections des deux chercheurs, le projet de centre commercial NEO au Heysel (70 000 m²) ne s’en tire pas beaucoup mieux avec 75% de la clientèle en voiture, idem pour Dock Bruxsel au Pont Van Praet (40 000 m²) censé ouvrir ses portes dès 2016. Les trois projets sont à moins de 5 kilomètres l’un de l’autre.

Mais les deux Régions ne sont jamais parvenues jusqu’à aujourd’hui à se concerter sur cet épineux dossier, venu encore se complexifier avec le projet de nouveau stade de foot sur le parking C, préférant faire l’autruche et espérant chacune coiffer l’autre Région sur le poteau dans une course contre la montre. A défaut de se concerter, les voilà en train de dealer pour éviter les recours juridiques potentiels contre les permis. Un scénario du pire grevant lourdement la charge territoriale : chacun fait son projet dans son pré carré et s’engage à ne pas embêter le voisin par des recours croisés. La Région flamande élargit le Ring et délivre le permis pour Uplace. La Ville de Bruxelles érige son nouveau stade de foot sur le parking C et développe NEO au Heysel.

Un dénouement harmonieux sauf que cette fuite en avant créera une concurrence économique insoutenable pour les trois projets, avec à la clé un risque bien réel de recycler des friches industrielles (dans le cas de Uplace et Dock Bruxsel) en friches commerciales et qu’aucune des deux Régions ne pourra solutionner les inextricables embouteillages que ces aspirateurs à voitures occasionneront si le succès est au rendez-vous.

N’hésitez pas à consulter sur ce sujet notre dossier sur les centres commerciaux dans Bruxelles en mouvements n°272 et la brochure d’Associations 21 sur les mobilisations citoyennes contre ces monstres de la consommation « Les centres commerciaux : stop ou encore ? » disponibles sur demande.


Actions

Dernier ajout : 22 novembre.