Inter-Environnement Bruxelles

Projet aux Abattoirs remis sur l’étal

Article publié le 5 juin 2013.
Version imprimable

Le vendredi 7 juin, la SA Abattoir organise une soirée d’information sur le nouveau projet de nouvelle halle alimentaire. Elle vient d’introduire un demande de permis modificatif, en vue notamment d’intégrer un potager sur le toit de la halle alimentaire et de faire passer le nombre d’appartements de 21 à 24 unités.

Depuis près de cinq ans, la SA Abattoir, gestionnaire du site des Abattoirs d’Anderlecht, réfléchit à l’avenir de celui-ci et a élaboré un master plan qui repense en profondeur l’aménagement et les fonctionnalités du site (voir à ce sujet Un abattoir en ville).

En septembre 2012, Abattoir se lançait dans la première phase de cette transformation en déposant une demande de permis pour la construction d’une nouvelle halle alimentaire destinée à prendre place près du fresh market, côté chaussée de Mons. La halle est destinée à accueillir un marché de fruits et légumes. Quant à l’actuel marché de viandes, situé côté canal, il serait déplacé et intégré à la nouvelle halle alimentaire. Le projet prévoyait également la création de 21 appartements à côté de la nouvelle halle.

Abattoir introduit aujourd’hui un permis modificatif en vue notamment d’intégrer un potager sur le toit de la halle alimentaire et de faire passer le nombre d’appartements de 21 à 24 unités.

Abattoir organisera une soirée d’information sur le nouveau projet, le vendredi 7 juin de 18h30 à 20h, dans les caves de Cureghem.

Le dossier est mis à l’enquête publique à Anderlecht du 31 mai au 14 juin. La réunion de la commission de concertation est fixée au jeudi 20 juin 2013.