Inter-Environnement Bruxelles Inter-Environnement Bruxelles

Premium va gratter le ciel... et sur les dépenses ?

Publié le mercredi 30 juin 2010, par IEB

Atenor reçoit son permis définitif pour la tour Premium, située au bord du canal, en face du site de Tour et Taxis. Une tour qui, selon la presse[1], offrira des logements à un prix raisonnable et presque accessible aux Bruxellois, soit 2000€/m² HTVA et, toujours selon le même journaliste, des performances énergétiques remarquables. Des assertions qui ne résistent pas à l’analyse d’IEB.

A part constituer un « geste architectural fort » , la hauteur de la tour n’a que des effets négatifs. Et singulièrement sur les paramètres du prix et de la performance énergétique. Ce n’est pas IEB qui le dit, c’est le concurrent direct d’Atenor, T&T Project qui l’annonçait dans le rapport d’incidences environnemental de la tour de 30 étages que la société désirait construire de l’autre coté du canal, sur le site de Tour et Taxis : construire une tour coûte 30% de plus, et en faire un bâtiment basse énergie contrarie carrément l’économie du projet.

Et pour cause, l’étude d’incidences du projet Atenor ne disait pas autre chose en avouant que la consommation énergétique du bâtiment (68 kWh/m²/an) serait le double du standard basse énergie et quadruple du standard passif qui s’imposera avant la fin 2014 au marché bruxellois. Faut-il rappeler également que si le promoteur prévoyait un investissement de 110 à 120 millions d’euros au moment du dépôt du permis, ce sont déjà 150 millions d’euros qui sont annoncés par la presse aujourd’hui[2] ? Pour 80 000 m², cela donne 1875€/m². Vendus à 2000€/m² ? On demande à voir !

En réalité, le projet qui devrait être livré en 2013, obsolète d’un point de vue environnemental, sera probablement beaucoup plus cher qu’annoncé, ou alors de bien piètre qualité, ce qui contrasterait singulièrement avec les affirmations du site promotionnel d’Atenor[3].

Mais la presse est restée muette sur le problème le plus important que constitue l’érection de cette tour au bord du canal : Premium constituera la première gated community verticale de Bruxelles, un bâtiment à l’obsession sécuritaire qui fait fi de son environnement immédiat, des logements sociaux, un quartier populaire et une industrie urbaine menacée. La mixité prônée par la propagande d’Atenor ressemble plus à de la ségrégation sociale qu’à autre chose...



[1] « Premium va gratter le ciel » , François Robert, Le Soir du 30/06/2010.
[2] La Capitale , 30/06/2010.
[3] « Ces prestigieux bâtiments abriteront également un ensemble de services de grand luxe tels que conciergerie VIP, piscine, centre de Spa & Wellness, salle de cinéma privative, restaurants, espace ludique pour les enfants,... » - www.atenor.be.


Actions

Dernier ajout : 22 mai.