www.ieb.be - facebook
Problème d'affichage ?
 
 

La lettre d'IEB

Semaine du 2 mars 2021
Inter-Environnement Bruxelles (IEB) - Fédération de comités d'habitant·es.
© Pierre Coubeau (FSTN)
Parution du Bruxelles en Mouvements

BEM n°310 : Polis – Police

La police occupe désormais une place considérable dans le débat public, chose dont cette institution se serait sans doute bien passée. De dérapage en bavure, la confiance en les forces de l’ordre est mise à mal auprès d’un nombre croissant de personnes et de nombreuses voix s’élèvent aujourd’hui pour dénoncer un problème structurel et systémique, bien plus fondamental donc que quelques « pommes pourries ».

À travers ce dossier, notre volonté est notamment de relier ces constats au territoire sur lequel ils se déroulent. L’environnement, comme nous l’entendons chez IEB, est à la fois social, écologique, économique, politique, culturel, urbanistique… Dans cet environnement polysémique vivent des habitants dont les corps subissent l’amplification de la sécurisation et de la mise sous contrôle de l’espace vécu par une montée en puissance de la violence institutionnelle.

Ce numéro s’appuie sur de nombreux apports extérieurs à IEB, des personnes dont les actions et les questionnements voisinent les nôtres et se complètent. La question que nous nous sommes posée et que nous leur avons posée pourrait être naïvement résumée comme telle : « Que fait la police en ville ? Que fait la police à la ville ? ».

Lire l'article complet.
Bruxelles en mouvements n°310 Polis - Police - mars 2021
Andreas Stathopoulos - Sarah De Laet
 
 
Soutien

Le Grand Hospice reste vide…

© Campagne de Réquisitions solidaires

Vendredi 26 février passé, la Campagne de Réquisitions Solidaires a tenté d’occuper l’ancien hospice Pacheco, bâtiment public appartenant au CPAS et laissé vide depuis quatre ans. Comme lors de précédentes ouvertures, il s’agissait de mettre le lieu à disposition de personnes et collectifs précarisés. Contrairement à d’autres communes, les autorités de Bruxelles-Ville ont refusé le dialogue en vue d’établir une convention d’occupation et répondu par l’expulsion et l’arrestation des militant·e·s pour le droit au logement présent·e·s.

Campagne de Réquisitions solidaires
Communiqué de la Campagne de Réquisitions Solidaires sur bxl.indymedia.org
 
À lire

Les quartiers populaires, objets de convoitises

Mathieu Van Criekingen, géographe et enseignant-chercheur à l’ULB, vient de publier aux éditions La Dispute un ouvrage remarquable : Contre la gentrification, convoitises et résistances dans les quartiers populaires.

Gentrification : le mot apparaît dans le monde de la recherche universitaire au début des années 1960, à Londres, pour désigner un processus de réhabilitation de quartiers anciens caractérisé par une substitution graduelle des populations ouvrières en place par des ménages plus nantis. Le terme, basé sur la racine gentry, est particulièrement bien choisi. Il fait référence à une classe sociale pratiquement disparue, la landed gentry, qui au sortir du Moyen-Âge fut l’auteur de la Grande Dépossession, par laquelle la propriété terrienne passa en propriété privée lucrative : les terres communes purent être clôturées, et louées à des exploitants agricoles contre le versement d’une rente, fixée par des critères de marché.

Ce livre fait voler en éclats les gentilles histoires de relooking d’espaces démodés. Il fait voir la violence structurelle cachée derrière les vocables lisses de mixité sociale, de ville durable, de ville créative, de smart city. Il rappelle, ce que le langage des promoteurs, managers et pouvoirs publics vise à obscurcir quand ils parlent de ville-pour-tous, d’intérêt général éthéré, que la ville est une question politique. Il rappelle les questions essentielles, toujours gommées : produire les espaces urbains pour qui ? à quelles fins ? qui en décide ? Toutes questions politiques.

Patrick Wouters
 

Dé-tour à Colonel Bourg !

© BOGDAN & VAN BROECK

Le 18 février 2021, la commission de concertation de la Commune d’Evere se penchait sur un projet de démolition d’un immeuble de bureaux en vue de construire à sa place 141 logements et une tour de 15 étages. Le projet fit l’objet d’une volée de bois vert par les riverain·e·s (112 réclamations !) s’inquiétant des hauteurs excessives du projet qui dépasse la moyenne des hauteurs des constructions voisines, et de l’impact de celui-ci sur l’environnement immédiat (densité, ombre, tourbillons,..). La commune a entendu les réclamant·e·s et a rendu un avis défavorable en raison du nombre de dérogations urbanistiques, de la perte de luminosité pour le voisinage et de l’inconfort pour les piétons lié aux tourbillons. Les administrations régionales se sont abstenues. Questions : qu’est-ce qui distinguent les inconvénients de ce projet de tours de 15 étages d’autres projets de tours, souvent encore plus hauts et qui bénéficient d’un avis unanime favorable de la commission de concertation ? Une tour à Biestebroeck (voir notamment le projet Key West de 84 m de haut à Anderlecht) causerait-elle moins de nuisances qu’à Reyers ?

Rue Colonel Bourg 149, Evere - Avis de la C.C. - 18.02.2021
Claire Scohier
 

Enquêtes publiques

IEB référence l’ensemble des enquêtes publiques des 19 communes bruxelloises, ainsi que des avis les concernant sur lafficherouge.ieb.be. Le site reprend les enquêtes en cours, et remonte jusqu’à 2003. Vous avez également la possibilité de recevoir, en vous créant un compte, chaque semaine par e-mail, les enquêtes publiques en cours, selon vos critères pré-établis.

Avis d’IEB

Un hôtel dans la barre du Midi

© Stephane Mignon

Début 2020, suite au choix de la SNCB de regrouper ses bureaux dans un nouveau siège établi dans l’ancien centre de Tri Postal de l’avenue Fonsny, on apprenait que la SNCB attribuait un marché immobilier massif au consortium privé composé d’Immobel, Besix et BPC/BPI. Celui-ci se voyait confier la rénovation du bâtiment abritant le Tri Postal situé aux 47, 48, 49 avenue Fonsny et de construire environ 80.000 m² de bureaux pour le siège de la SNCB. Il s’agirait du plus long bâtiment bruxellois ! L’investissement du consortium est compensé par l’acquisition en échange des superficies d’environ 200.000 m² de bureaux de la SNCB répartis sur 4 sites et représentant un chiffre d’affaires estimé à plus de 350 millions d’euros.

Le 8 février a démarré l’enquête publique pour une première partie du projet, le consortium ayant déposé une demande de permis (ou certificat) pour un projet d’hôtel de 231 chambres au 49 avenue Fonsny. Il est regrettable que cette demande soit introduite indépendamment de celle concernant le futur siège SNCB alors que les deux permis sont intimement liés puisqu’ils concernent des fonctions destinées à atterrir dans le même bâtiment. Par ailleurs, ces opérations sont censées être cadrées par un Plan d’aménagement directeur (PAD) qui est toujours en gestation et n’a même pas encore été mis à l’enquête publique. Enfin pourquoi affecter un cinquième du bâtiment à une fonction hôtelière alors que le bâtiment actuel (51.700 m²) n’offre pas de superficies suffisantes pour le futur siège de la SNCB (72.000 m²) ?

Enquête publique jusqu'au 9 mars 2021.
Concertation le 23 mars 2021.
lafficherouge.ieb.be & openpermits.brussels
Rue Fonsny - avis d’IEB - 03.03.2021
Modèle de lettre pour la Commune - par le Comité Saint-Gilles MIDI / SOUTH / ZUID - 03.03.2021
Cataline Sénéchal - Claire Scohier
 

Villa Dewin : le patrimoine à préserver

Le projet modifié prévoit la construction de 30 appartements et de 33 emplacements de parking en sous-sol, répartis en deux immeubles, entraînant la démolition de la maison adjacente à la villa classée et l’abattage de 21 arbres à haute tige, et par conséquent la destruction de l’ensemble paysager de ce jardin centenaire et de sa riche biodiversité. Après deux demandes de permis refusées à l’unanimité par la commission de concertation de Forest en 2016 et 2019, la société IMMOGRADA s’entête. La Région soutiendra-t-elle son projet de destruction de ce petit coin de nature qui écrasera un patrimoine immobilier classé ?

 
Voir la vidéo
 
Enquête publique jusqu'au 10 mars 2021.
Concertation le 30 mars 2021.
lafficherouge.ieb.be & openpermits.brussels
Pétition sur change.org
Les payements de "soutien" proposés par change.org ne financent pas les collectifs à l'origine de la pétition.
Villa Dewin - Communiqué du Comité Meunier - 09.02.2021
Cataline Sénéchal - Comité de quartier Meunier
 

City Dox : le grand rêve de la Petite île

En 2011, Atenor rachetait le terrain de l’ancienne entreprise chimique Univar, dit de la Petite île entre le bvd de l’Industrie et le canal à hauteur du bassin de Biestebroeck. Une terre de 5,4 hectares, ancienne zone d’industrie urbaine, passée en ZEMU en 2013 ce qui autorise la fonction résidentielle. La zone fait l’objet d’un PPAS adopté en 2017 largement favorable à la spéculation immobilière. Atenor a déjà développé les parcelles le long du bvd de l’Industrie et s’attaque aujourd’hui à la première parcelle en front de canal. Il y prévoit la construction de 171 logements répartis sur 3 bâtiments dont un de 14 étages et 132 places de parking ainsi que des surfaces productives. Étrangement, le rapport d’incidences ne fait pas état de l’annulation récente du PPAS par le Conseil d’État le 17 juin 2020. Or ce dernier annule les prescriptions sur lesquelles repose le présent projet. À voir la date de la commission de concertation, on croirait à un poisson d’avril.

Enquête publique jusqu'au 23 mars 2021.
Concertation le 1er avril 2021.
lafficherouge.ieb.be & openpermits.brussels
Claire Scohier
 

Non au projet rue de la Rive, 77 !

Un projet de démolition d’une villa Art Déco de la fin des années 30′ afin de faire place à deux immeubles totalisant 29 logements est à l’enquête publique. Des habitant·e·s se mobilisent contre le projet et lancent une pétition.

Enquête publique jusqu'au 4 mars 2021.
Concertation le 19 mars 2021.
lafficherouge.ieb.be & openpermits.brussels
Dossier et pétition sur wiq.be
 

Une éolienne de 150m le long du canal... pour Coca-Cola !

Une première en Région bruxelloise : Luminus a introduit un permis de bâtir pour installer une éolienne rue du Zuen à Anderlecht, à l’angle du Canal et du Ring. Haute comme la tour du Midi, elle couvrirait 70% des besoins énergétiques du bâtiment de Coca Cola, alors que les 30% restants seront réinjectés dans le réseau. Une opération qui répond à la dynamique du Plan Canal et à des objectifs "verts" de transition énergétique, et dont la dimension publicitaire questionne. L’absence ou l’insuffisance, à ce jour, de règles spécifiques pour l’installation d’éoliennes en Région bruxelloise invite aussi à prendre connaissance de l’étude d’incidences et des choix proposés.

Enquête publique jusqu'au 16 mars 2021.
Concertation le 1er avril 2021.
lafficherouge.ieb.be & openpermits.brussels
Maud Marsin - Noémie Pons-Rotbardt - Cataline Sénéchal
 
> Consultez l'inventaire des enquêtes publiques et abonnez-vous à l'AFFICHE ROUGE pour recevoir, par mail, une liste répondant à vos critères.
 
 

À la une

À la une cette semaine :

Les campagnes, décors pour citadins ?

Géographies en mouvement
> La revue du web.
 

Agenda

jeudi 4 mars
Le numérique, héritier des vieux savants ?
10h30 @ En ligne • Point Culture, La Maison du Livre, GSARA, ACMJ
 
Webinaire : les luttes du logement en Europe
18h30 @ En ligne • Action Logement Bruxelles
 
Cycle d’initiation aux chants d’oiseaux
19h30 @ Centre Régional d’initiation à l’Écologie, 199 Chaussée de La Hulpe, Watermael-Boitsfort • Tournesol-Zonnebloem asbl
 
samedi 6 mars
Projection de « The Internet’s own Boy : l’histoire d’Aaron Swartz »
13h20 @ En ligne • CEMEA
 
lundi 8 mars
Fortes et fières, en grève contre leur crise !
Collecti.e.f 8 maars

Le Collecti.e.f 8 maars appelle à une nouvelle grève féministe en Belgique par tous les moyens à disposition : travail salarié, travail domestique, consommation, soin aux autres ; arrêt de travail partiel ou total, signes de solidarité, grève du zèle, freinage, sabotage…

8maars.be
 
mercredi 10 mars
Projection de « PUSH » + rencontre
20h @ En ligne • Rassemblement Bruxellois pour le Droit à l’Habitat (RBDH), Kinograph, Housing Action Day, Grignoux
 
jeudi 11 mars
Visioconférence : « Des béguinages à l’architecture féministe » par Apolline Vranken
20h @ En ligne • Commune de Ganshoren
 
dimanche 14 mars
Tou·te·s avocat·e·s pour le climat
15h @ Place Breughel, Bruxelles
 
mardi 16 mars
Traverser les tempêtes du monde ensemble : pourquoi, et surtout, comment ?
09h @ Lieu encore non déterminé, Ville de Bruxelles • Rencontre des continents, Réseau IDée
 
mercredi 17 mars
Webinaire : racisme à l’école
10h30 @ En ligne • La Ligue de l’Enseignement et de l’Education permanente
 
jeudi 18 mars
Exposition Vive la Commune !
@ Point Culture Bruxelles, 145 Rue Royale, Ville de Bruxelles • Krasnyi Collective
 
dimanche 28 mars
Journée d’action pour le droit au logement !
Housing Action Day
 
Exposition et atelier de lessive à l’ancienne !
@ La Fonderie, 27 Rue Ransfort, Molenbeek-Saint-Jean • La fonderie
 
 

Ateliers Urbains : l’étouffement des commerces

Les Ateliers urbains sont allés à la rencontre des habitant·e·s et commerçant·e·s du quartier Stalingrad qui voient leurs rues défigurées par le chantier de la station de métro Toots Thielemans. Voici, dans une vidéo de onze minutes, la première étape de leur travail.

youtube.com
 
Relais

Université d’été des Immenses

Le Syndicat des I.M.M.E.N.S.Es (Individu dans une Merde Matérielle Énorme mais Non Sans Exigences) organise sa première université d’été dans le but de faire entendre et valoriser les voix, réflexions et points de vue de personnes en situation de précarité et de provoquer discussions, débats et réactions avec des travailleur·euse·s sociales·aux, des politicien·ne·s et des chercheur·euse·s intéressé·e·s par la problématique.

Afin de construire le programme de cette journée, le Syndicat appelle aux réflexions, témoignages, positionnements, visuels, etc.

syndicatdesimmenses.be
07/05 Université d’été des Immenses
 
Relais

La problématique des nouveaux OGM

Nature & Progrès Belgique édite une brochure sur les nouveaux OGM. Vingt ans après leur apparition, les OGM n’ont en effet rien apporté à l’agriculture si ce n’est une dépendance accrue aux pesticides. Aujourd’hui, la réglementation d’OGM produits par des techniques « nouvelles et miraculeuses » est à l’agenda politique national et européen...

natpro.be
 
Soutien

Stop au statut de cohabitant·e

Le RWLP dénonce le statut de cohabitant, un statut qui isole au lieu de solidariser, provoque le mal logement et en augmente la pénurie, entrave la colocation, brise des relations familiales, empêche des relations amicales, met à mal l’intergénérationnel, affecte la santé mentale, etc.

Les personnes concernées par cet odieux statut cohabitant le dénoncent dans un grand journal à découvrir ici.

rwlp.be
 
 

Emploi

 

Chargé·e de mission en urbanisme et logement

ieb.be
 

Conseiller·ère en Éducation Permanente

fesefa.be
 

Chargé·e de communication

febul.be
 
 
 
 
Inter-Environnement Bruxelles (IEB)
Rue du Chimiste, 34-36, 1070 Bruxelles
02 801 14 80 - info@ieb.be - www.ieb.be
Habitant·es et associations pour une meilleure qualité de la vie à Bruxelles.
Se désinscrire.Relire les anciennes lettres d'infos.