Inter-Environnement Bruxelles Inter-Environnement Bruxelles

Cité administrative : toujours plus dense

Publié le mercredi 6 février, par IEB

En septembre 2017, la SA RAC (Cité administrative en néerlandais) présentait un projet de construction de l’aile droite de l’ancienne Cité administrative vue du boulevard Pacheco (autrement dit du côté de la rue Montagne de l’Oratoire) ainsi qu’un projet de construction de tours au centre du site. 119 personnes ou associations ont réagi, généralement de manière très critique, et ont formulé des observations sur le cahier des charges de l’étude d’incidences, confiée au bureau ARIES. Suite à cette enquête publique et à l’intervention du Maître architecte de la Région, un projet amendé est aujourd’hui soumis à enquête publique jusqu’au 21 février. La Commission de concertation est annoncée le mardi 5 mars.

Malheureusement, dans les faits, un accès utile aux documents a seulement été accordé le 4 février. En outre la note explicative du projet et la réponse aux recommandations de l’étude d’incidences n’y étaient pas jointes. À ce jour, aucune réponse n’a été accordée à la demande d’extension de l’enquête publique pour défaut d’accès aux documents.

L’étude d’incidences, sur instruction de la Commission de concertation, présente une alternative au projet, en repartant de zéro tout en restant dans les limites (ou plutôt dans les exigences de densification) imposées par le PPAS de 2012 qu’Inter-Environnement Bruxelles et les riverains ont combattu sans succès.

Pour rappel, la densification du site résulte de plusieurs « coups partis » conduisant à des permis accordant un nombre excessif de m² de bureaux en violation de ceux programmés par le PRAS de 2001 pour la Zone d’intérêt régional (ZIR) Cité administrative. Le PPAS de 2012 s’est donc employé à se rapprocher des 35% de logements en augmentant la densité des constructions et en prévoyant, en particulier, une haute tour légèrement en biais de la colonne du Congrès. Lire l’article : « Adoption du PPAS Pacheco : un cas d’école ».

Après l’enquête publique de 2017, les promoteurs ont continué à travailler de leur côté alors que l’étude d’incidences porte sur le projet initial soumis en 2017. Toutefois, le travail du bureau d’études a été finalisé par l’architecte conseillé par le maître architecte et choisi par les promoteurs.

Les promoteurs présentent finalement un projet correspondant à la volumétrie et aux principaux amendements, notamment concernant la promenade verte, proposés par la dite alternative de composition architecturale recommandée par l’étude d’incidences.

Il faut donc considérer trois projets dont nous fournissons des illustrations ci-dessous :

  • le projet de la SA RAC de 2017 (analysé par l’étude d’incidences),
  • le projet de la SA RAC de 2018-2019 qui reprend pour l’essentiel le projet dit de « composition architecturale » présenté et recommandé par l’étude d’incidences,...

IEB et le Comité de quartier Notre-Dame-aux-Neiges (rejoint par les habitants de l’immeuble Belair déjà construit) appellent à la mobilisation pour réagir dans le cadre de l’enquête publique et pour venir nombreux à la Commission de concertation le 5 mars : le projet de tour A4 Pechère (66 mètres) au milieu du site en dessous de la colonne du Congrès est particulièrement catastrophique. Il est possible de réagir de manière succincte via le formulaire en ligne : https://www.bruxelles.be/reaction-une-enquete-publique?inquiry_id=PU-P3962017-PE-P12162016.

Les enjeux sont en effet de taille : lien entre le haut et le bas de la Ville, construction de tours là où se situait l’un des trois panoramas de Bruxelles, part végétale indispensable du point de vue climatique, alors que le risque du phénomène d’îlot de chaleur urbaine est particulièrement élevé sur le site, revendication d’une part de logements sociaux par IEB, problèmes graves de mobilité entraînés par des parkings atteignant presque 2 000 emplacements, etc.

Contacts

RAC4 : projet 2018.
  Le projet alternatif dit de « composition architecturale » 2018.
  Le projet alternatif dit de « composition architecturale » 2018.
  Le projet alternatif 2018 vu de la colonne du Congrès.
  RAC4 : projet 2016.
  RAC4 : projet 2016.
  Montage 2012.

Actions

Dernier ajout : 17 septembre.