Inter-Environnement Bruxelles

Économie

New B, une banque coopérative pour tous…

Publié le lundi 29 avril 2013, par Mathieu Sonck
Version imprimable

Tags :

IEB est l’une des 50 organisations qui veulent créer une nouvelle banque coopérative. Nous avons pris cette initiative avec d’autres acteurs de la société civile, comme Greenpeace, CNCD-11.11.11, Oxfam-Magasins du Monde, la Ligue des familles, de nombreuses organisations néerlandophones, des syndicats et une dizaine de banquiers.

New B, une banque coopérative pour tous… · IEB est l’une des 50 organisations qui veulent créer une nouvelle banque coopérative. Nous avons pris cette initiative avec d’autres acteurs de la société civile, comme Greenpeace, CNCD-11.11.11, Oxfam-Magasins du Monde, la Ligue des familles, de nombreuses organisations néerlandophones, des syndicats et une dizaine de banquiers.

Un projet ambitieux... pourquoi y croyons-nous ?

Parce que nous constatons qu’une réponse positive est nécessaire pour résoudre la crise du système financier. La banque que nous avons à l’esprit met vraiment le client au centre des réflexions, c’est une banque simple qui offre les produits et services de base à des conditions appropriées, c’est une banque éthique qui devient la référence pour les grandes banques, c’est une banque gérée par des professionnels qui travaillent en étroite collaboration avec la société civile, c’est une banque qui met l’accent sur la transition vers une économie plus durable, c’est une banque coopérative où on peut vraiment s’exprimer et où les intérêts de ses membres (aussi coopérateurs !), de ses clients et du personnel sont équitablement pris en compte. En bref, c’est une banque dans laquelle on se reconnaît, une banque qu’on recommanderait à ses amis et connaissances.

Pour IEB, une telle banque pourrait réorienter une partie de l’épargne des belges (plus de 230 milliards d’euros, près de 100 fois le budget de la Région bruxelloise) vers des projets qui répondent aux besoins des Bruxellois : des logements et des équipements en nombre suffisant, une économie endogène vertueuse tant sur le plan social qu’environnemental, des transports en commun de surface, en nombre et accessibles à tous, etc.

Comment travaillera New-B ?

L’ambition est de réunir les personnes intéressées par le but de la coopérative New-B puis, avec les membres, les organisations et les citoyens, construire la banque ensemble. Étape par étape, la campagne se concrétise : nous comptons sur une grande participation. Plus précisément, dans tout le pays, une centaine de soirées auront lieu où les grandes lignes du projet seront présentées. Pour l’instant, l’essentiel est de soutenir le projet en posant un geste simple : devenir coopérateur. Si comme nous, vous voulez reprendre un certain contrôle sur le système financier, nous vous invitons à acheter une part-start dans la coopérative New B. Cette action symbolique, près de 35 000 personnes l’ont déjà faite en quelques jours...

Mathieu Sonck

Plus d’infos : www.newb.coop et www.jeprendspart.be.


Mathieu Sonck


BEM n°263 – Mars-avril 2013

Dernier ajout : 15 août.