Inter-Environnement Bruxelles Inter-Environnement Bruxelles

Neder-Over-Heembeek a besoin d’un Quartier durable !

Publié le mardi 11 septembre 2007, par Mathieu Sonck

Les autorités doivent planifier de façon durable
leurs projets de logements.

Les nouveaux projets de logements sociaux à Neder-Over-Heembeek pourraient se révéler une menace pour la qualité de la vie dans cette partie de Bruxelles. Cette menace pourrait être levée si la Ville de Bruxelles et la Région optaient pour la réalisation de quartiers durables. Une telle approche limiterait les nuisances et représenterait une réelle plus-value tant pour Neder-Over-Heembeek que pour ses habitants.

Bral vzw et Inter-Environnement Bruxelles demandent à la Ville et à la Région de veiller à la bonne intégration de ces nouveaux projets de logement dans les quartiers avoisinants.
Les principales réserves foncières de la Ville de Bruxelles se concentrent à Neder-Over-Heembeek, zone qui devrait connaître d’importants projets immobiliers dans les années à venir. La Région y projette la construction de deux cents habitations sociales tandis que la Ville souhaite y développer cinq cents logements sociaux et moyens. Cette annonce a récemment enflammé les esprits. Bien que la Ville entende réaliser une étude urbanistique globale, un certain nombre d’habitants et de conseillers communaux de l’opposition se sont clairement opposés aux projets.

Le Bral vzw et Inter-Environnement Bruxelles comprennent les inquiétudes et la vigilance des habitants de Neder-Over-Heembeek face à de tels projets qui se sont souvent révélés des fiascos urbanistiques par le passé. Cette fois encore, la Ville et la Région ne se sont pas souciées de mener une étude d’urbanisme préalable pour ces nouveaux logements. Il eut été préférable de considérer d’abord les besoins en termes d’écoles, d’infrastructures sportives et de transports publics pour déterminer ensuite le nombre d’habitants nécessaires pour rentabiliser ces services.

La Ville a pourtant l’intention de commander en septembre une étude globale qui doit, entre autres, déterminer la densité et les volumes du bâti en fonction des possibilités de Neder-Over-Heembeek. Mais cette étude intervient trop tard car la Région entend déposer avant la fin de l’année un projet de cent logements le long du Chemin vert (Groenweg) à Neder-Over-Heembeek.

La construction d’un quartier durable, où il fait bon vivre, nécessite une certaine densité de logements. Cette densité n’est pas à considérer comme une menace pour les riverains mais plutôt comme l’opportunité de justifier financièrement l’implantation d’infrastructures communes telles que crèches, commerces de proximité, extensions des lignes de bus, etc. Nombreux sont les exemples à l’étranger qui démontrent que les quartiers durables à densité élevée de logements comportent de nombreux avantages pour les habitants. Ces logements supplémentaires pourraient par exemple assurer la rentabilité de la ligne de bus 47.

Nous invitons tous les habitants de Neder-Over-Heembeek à une réunion de concertation où ils pourront échanger sur la réalisation d’un projet à haute qualité de vie pour Neder-Over-Heembeek. Des représentants de la Ville et de la Région seront également invités.

La réunion se tiendra le jeudi 18 octobre à 20h
Salle Familia – rue F. Vekemans 131 à Neder-Over-Heembeek

Contacts :
Bral vzw : Piet Van Meerbeek - piet@bralvzw.be
IEB : Mathieu Sonck – 0478/20 35 78 – courriel


Prises de position

Dernier ajout : 20 juillet.