Inter-Environnement Bruxelles Inter-Environnement Bruxelles

Mégaprison de Bruxelles : la population sera-t-elle entendue ?

Publié le mardi 19 mai 2015, par IEB

À l’occasion de la Commission de concertation en vue de l’obtention des permis pour la mégaprison de Bruxelles, les membres de la « Plateforme pour sortir du désastre carcéral » font connaître leurs arguments contre ce projet de mégaprison, qui est trop loin, trop cher, trop grand et dévastateur.

Ce mercredi 20 mai à 9h30, a lieu la réunion de la Commission de concertation en vue de l’obtention des permis d’urbanisme et d’environnement par la Région pour la mégaprison de Bruxelles (1 190 détenus, 19 hectares d’espaces verts détruits, un budget supérieur à 2 milliards d’euros sur 25 ans).

L’opposition sans cesse croissante à ce projet a généré une telle mobilisation des habitants de Haren et de la société civile qu’une audience spéciale a du être organisée à l’extérieur des bâtiments communaux au Casino « Le viage ».

A l’occasion de cette Commission de concertation, les membres de la « Plateforme pour sortir du désastre carcéral » [1] font connaître leurs arguments contre ce projet de mégaprison, qui est trop loin, trop cher, trop grand et dévastateur.

La « Plate-forme pour sortir du désastre carcéral » est composée des fondateurs suivants :

  • Association Syndicale des Magistrats
  • Bruxelles Laïque
  • Comité de Haren
  • Début des Haricots
  • Inter-Environnement Bruxelles
  • Ligue des Droits de l’Homme
  • Observatoire International des Prisons, section belge
  • Respire asbl

Plus d’infos

Notes

[1Prendre connaissance de leur déclaration commune contre le projet de méga-prison : www.harenunderarrest.be.


Prises de position

Dernier ajout : 22 juillet.