Inter-Environnement Bruxelles Inter-Environnement Bruxelles

Les rapports des phases 1 et 2 du schéma directeur : synthèse des documents édités par le bureau d’études

Publié le mercredi 25 février 2009, par IEB

Le bureau d’études en charge du dossier, a remis un rapport conséquent sur ces deux premières phases de l’élaboration du schéma directeur. Il nous y présente son analyse ainsi que les pistes de réflexion sur lesquelles il planche actuellement. Nous vous proposons une synthèse des principaux éléments de ce document, agrémentés de quelques schémas relevants.

Les enjeux et objectifs tels que fixés par la Région

Le Plan Régional de Développement (PRD) défini un ensemble de 14 zones comme étant des zones d’intervention prioritaires dont la Région désir valoriser le potentiel aujourd’hui sous-utilisé : les zones levier. Le quartier RTBF-VRT constitue la zone levier n°12. (Voir Quel avenir pour votre quartier et pour votre ville ?)

La Région a en outre fixé une série d’enjeux ou d’objectifs plus spécifiques pour chacune de ces zones. Pour la zone levier RTBF-VRT, les objectifs de base sont les suivants.

  • Analyser la faisabilité et la pertinence d’un pôle média,
  • Améliorer la mobilité dans la zone en créant une véritable porte d’entrée de ville,
  • Conserver et renforcer la fonction de logement sur la zone,
  • Réaménager l’espace public,
  • Développer une vision globale et cohérente du développement de la zone,
  • Apporter des réponses à la dégradation des bureaux de Colonel Bourg et de Marcel Thiry,
  • Travailler le manque d’attrait de la chaussée de Louvain (en particulier pour le logement), aménagement d’une ligne bus RER en site propre sur la chaussée de Louvain ainsi que d’une piste cyclable,...
  • ...

Analyse du bureau d’études

Le schéma directeur RTBF-VRT porte sur une zone assez vaste, formée d’un tissu urbain très éclectique. On y trouve un mélange de quelques poches d’habitat disparates, d’industries urbaines, de commerces de toutes tailles et de zones de bureaux principalement le long des grands axes qui bordent la zone : Reyers, Colonel Bourg, Marcel Thiry et Léopold III.

JPEG - 22.4 ko
Rapport Schéma directeur RTBF-VRT - 16 décembre 2009 - Situation existante

Les grands axes (E40, boulevard Reyers, chaussée de Louvain et boulevard Léopold III) ainsi que les bureaux qui les bordent enclavent le quartier et l’isole du reste de la ville. Par ailleurs, la mixité de fonctions présentes contribue à isoler les différentes poches d’habitat les unes des autres et rend les connections douces au sein du quartier peu évidentes et peu agréables.

GIF - 13.6 ko
La mixité des fonctions
GIF - 11.7 ko
Les grands axes

Il y a un taux de bureaux vides de plus en plus important sur la zone, en particulier le long de la rue Colonel Bourg et de l’avenue Marcel Thiry. Ceci est directement lié à la saturation du Ring et en particulier de l’échangeur de Kraainem, ainsi qu’au manque d’offre de transports publics sur la zone. Par ailleurs, les bureaux souffrent également du manque d’offre de services dans le quartier (commerces,...).

JPEG - 15 ko
Les bureaux
GIF - 7.6 ko
Entrées/sorties de l’E40

Les PME sont en forte perte de vitesse à Bruxelles. 49% des superficies consacrées aux dépôts et autres ateliers ont disparu à Bruxelles sur les seules 4 dernières années. Il est nécessaire de protéger cette fonction productive qui est vitale pour l’économie de la Région, mais il faut sans doute veiller à une meilleure intégration de ce type d’activités dans son contexte urbain.

GIF - 6.3 ko
(Source SDRB)

La chaussée de Louvain est un noyau commercial important pour la Région, mais elle souffre d’un manque d’identité et d’homogénéité. Son caractère résidentiel et de petit noyau commercial alterne sans cesse avec de plus grands blocs occupés par des commerces de plus grande ampleur. Elle est également trop déconnectée des quartiers aux alentours. Il est nécessaire d’arriver à une meilleure intégration entre commerces et logements et à rendre son cadre global plus attrayant, ce qui passera nécessairement par l’amélioration de la mobilité sur cet axe particulièrement saturé.

JPEG - 23.6 ko
Le système chaussée de Louvain

La présence de certains éléments de patrimoine constitue une opportunité pour le quartier si l’on décide de les valoriser. D’une part, il y a le centre historique du quartier Paduwa, construit autour de l’église St-Joseph et qui sert noyau commercial pour le quartier. D’autre part, il y a l’ancien site du Tir National (l’actuel terrain de la RTBF-VRT) qui comporte l’enclos des fusillés, petit cimetière classé, où repose parmi d’autres résistants Edith Cavell. Ce site constitue une opportunité de réaliser un grand espace vert pour le quartier, fonction qui manque crucialement aujourd’hui.

JPEG - 22.8 ko
Le système du patrimoine

Le quartier se situe de manière stratégique au croisement de la E40 et de la moyenne ceinture. Il fait partie de l’ensemble des sites situés sur la moyenne ceinture, qui constituent un important potentiel de développement pour la Région : Delta, Casernes, RTBF-VRT, Josaphat, Marché Matinal,... Par ailleurs, la présence de nombreuses sociétés actives dans le secteur audio-visuel ainsi que la tour de la RTBF qui est très identifiable, contribuent à donner au quartier un identité propre qu’il est sans doute possible de valoriser.

GIF - 19.7 ko
Potentialités de la moyenne ceinture

Axes de travail développés par le bureau d’étude

Nous présentons ici les axes de réflexion sur lesquels planche actuellement le bureau d’étude. Il ne s’agit donc aucunement d’options définitives. Ces idées sont en cours de discussion avec les différents acteurs concernés et en particulier avec les propriétaires des terrains visés. Par ailleurs, l’opérationnalité des propositions devra elle aussi être évaluée (coûts, délais, opportunité, interaction avec d’autres projets,...) avant que ces projets ne puissent être avalisés.

A) Tendre vers un meilleur équilibre des fonctions au sein de la zone

Un travail sur l’amélioration de l’espace public et le développement de terrains aujourd’hui sous-utilisés devraient permettre d’induire une transformation de fond du quartier.

1) Réorganiser le site de la RTBF-VRT
Le projet vise à utiliser l’espace vert situé à l’arrière des bâtiments de la RTBF-VRT, d’une part pour y réaliser un parc accessible au public qui bénéficiera tant aux riverains qu’aux employés qui travaillent dans le quartier, et d’autre part pour y créer de nouvelles fonctions (logements,...) qui amèneraient de nouveaux usagers dans la zone.

GIF - 15 ko
Espace vert sur le terrain RTBF-VRT

2) Améliorer la circulation douce dans le quartier.
Afin de contribuer au désenclavement du quartier et d’améliorer les connexions douces entre les différentes zones, le schéma directeur préconise la création de toute une série de connexions, surtout au travers des grands blocs monofonctionnels du quartier.
A titre d’exemple, l’ouverture partielle du site de la RTBF-VRT permettrait de créer de nouvelles connexions entre Colonel Bourg et Evenepoel ainsi que vers l’avenue Georgin. Cette opération peut se réaliser dans d’autres îlots également (site De Lijn, RTL,...). Une nouvelle connexion piétonne et cycliste serait également possible pour traverser la E40 à la hauteur de la rue des deux maisons.

GIF - 8.4 ko
Connexions douces

B) Améliorer l’intégration du quartier dans son contexte urbain.

Le projet vise à reconnecter le quartier RTBF-VRT aux quartiers voisins. Pour cela, il est nécessaire de diminuer l’effet barrière des grands axes que sont la E40 et la chaussée de Louvain.

1) Réduire la E40
Les comptages qui ont été réalisés montrent que la E40 est en nette surcapacité actuellement entre l’échangeur de Kraainem et le boulevard Reyers. A certains endroits il y a 6 bandes dans chaque sens alors que trois suffisent. Une réduction du nombre de bandes et une limitation de la vitesse permettraient de donner à cet axe un caractère plus urbain et d’en diminuer fortement son impact négatif sur le quartier tout en rendant l’entrée dans la ville plus agréable.

GIF - 20.8 ko
Réduction de la largeur de l’E40

2) Réaménager la chaussée de Louvain.
Le réaménagement de la chaussée de Louvain doit contribuer à la rendre plus conviviale. Sa largeur n’est pas suffisante pour en faire un axe d’entrée de la capitale. Le trafic de transit doit donc être reporté sur l’E40 et le boulevard Léopold III, alors que la chaussée de Louvain doit assurer la desserte locale (commerces et habitations) et également servir d’axe de pénétration pour les nombreux bus De Lijn qui l’emprunte (mise en place d’une bande bus partielle) et pour les cyclistes.
Un réaménagement de l’espace public (élargissement des trottoirs,...) doit par ailleurs contribuer à la rendre plus attractives tant pour les logements que pour les commerces. Ce réaménagement doit également contribuer à rendre sa traversée plus sûre et plus aisée pour les riverains.

GIF - 11.9 ko
Renforcement du système chaussée de Louvain
JPEG - 13.6 ko
La chaussée de Louvain

C) Développer ou renforcer le potentiel économique de la zone

Situé sur la moyenne ceinture, le développement du site de la RTBF-VRT est fonction de l’évolution des capacités de transports publics sur cet axe. Il faut par ailleurs tenir compte des acteurs économiques déjà présents sur le terrain et voir de quelle manière leur activité peut être renforcée et en quoi ce choix serait pertinent.

1) Un métro sur la moyenne ceinture
Les options qui seront choisies pour le site de la RTBF-VRT doivent prendre en compte une réflexion plus globale sur le développement de Bruxelles. Désire-t-on s’orienter vers un développement autour d’un axe central Nord-Sud, ou trouve-t-on plus intéressant de s’appuyer sur des pôles de développement plus étalés, auquel cas la moyenne ceinture jouera un rôle central dans l’avenir, justifiant la réalisation d’un métro sur cet axe.

GIF - 10.2 ko
Scénario pour le métro

2) Créer un pôle centré sur les médias
Le projet examine la faisabilité de réaliser un pôle média autour des bâtiments de la RTBF-VRT et des trois bâtiments du projet MCM-Emeraude. Ce projet bénéficierait d’une bonne situation (croisement moyenne ceinture et E40 ainsi que proximité tant du centre ville que de l’aéroport de Zaventem) ainsi que d’une identité déjà existante et mise en valeur par la tour Reyers qui est un élément clairement identifiable au sein de la ville.
Au stade actuel, une étude de faisabilité et une enquête auprès des sociétés potentiellement intéressées sont en cours.

GIF - 8.4 ko
L’identité de la zone : la tour RTBF-VRT

Actions

Dernier ajout : 18 octobre.