Inter-Environnement Bruxelles Inter-Environnement Bruxelles

Les budgets et les territoires n’aiment pas la prison !

Publié le mardi 19 décembre 2017, par IEB

Alors que le projet de mégaprison à Haren destiné à accueillir 1 190 détenus sur 18 hectares de terres arables continue d’avancer, HarenObservatory signale que la Cour des comptes française a remis un rapport accablant ce 13 décembre sur les Partenariats-Publics-Privés (PPP) dans la politique immobilière de la Justice. Les PPPs carcéraux sont principalement visés.

Cette analyse vient appuyer les critiques sur le PPP négocié en vue de la réalisation du projet de mégaprison de Bruxelles/Haren. Au final, les PPPs s’avèrent être plus chers et moins efficaces que les marchés classiques. Voir leur communiqué de presse : « Prisons en partenariat-public-privé : la mégaprison de Bruxelles est officiellement un projet ruineux ! ».

La prison fait aussi l’objet du dernier numéro de la revue Dérivations interrogeant les liens entre prison et territoire. Questionnant le consensus politique qui semble entourer les « masterplans », le peu d’attention porté aux droits des détenus et l’éloignement physique et psychologique que privilégie la localisation des prisons modernes et le renouvellement technologique de ces dernières. La prison est-elle définitivement figée ou peut-on envisager d’autres formes d’enfermement, voire de peine ? Lire ici : http://derivations.be.

Pour en savoir plus sur le projet de prison de Haren, lire notre dossier : « Une méga-prison à Haren ».

Nous rappelons aussi que les associations d’habitants actives sur le terrain ont besoin de votre soutien moral mais aussi financier. Faites un don sur le compte « Keelbeek en justice » : BE 35-973140960-737 avec la mention « don recours contre prison ».


Actions

Dernier ajout : 23 septembre.