Inter-Environnement Bruxelles Inter-Environnement Bruxelles

Les associations demandent le classement du site Godin

Publié le vendredi 11 mars 2011, par IEB

Signez la pétition lancée par l’association Pétitions-Patrimoine pour classer les anciennes usines Godin menacées par le projet de centre commercial « Just under the Sky ».

Ce 12 mars, l’asbl Pétitions-Patrimoine, soutenue par BruxellesFabriques, Inter-Environnement Bruxelles (IEB), l’Atelier de Recherche et d’Action Urbaines (ARAU), le Brusselse Raad voor het Leefmilieu (Bral) et La Fonderie, lance une demande de classement par pétition des anciennes usines Godin située le long du canal à côté du pont Van Praet. Le site est exceptionnel, par son histoire liée à l’industriel utopiste Godin et parce qu’il s’agit du plus vieux site industriel de Bruxelles. Alors que le projet de centre commercial « Just under the Sky » projette une démolition quasi-totale, le classement permettrait de sauvegarder les bâtiments historiques mais aussi des activités industrielles exigeant une main d’œuvre peu qualifiée. Faire disparaître une importante zone d’industries urbaines au profit du secteur commercial déjà en sur-capacité est incompatible avec les défis qui se posent aujourd’hui à Bruxelles.

Pétitions-Patrimoine demande le classement.
L’associatif bruxellois soutient la pétition de classement des usines Godin

Ce 12 mars, l’asbl Pétitions-Patrimoine lance une demande de classement par pétition des anciennes usines Godin située le long du canal à côté du pont Van Praet. Le site est exceptionnel, par son histoire liée à l’industriel utopiste Godin et parce qu’il s’agit du plus vieux site industriel de Bruxelles. En effet, plusieurs bâtiments datent de l’époque hollandaise. Alors qu’un projet de centre commercial projette une démolition quasi-totale, le classement permettrait de sauvegarder les bâtiments historiques mais aussi des activités industrielles exigeant une main d’œuvre peu qualifiée. De telles activités disparaissent en Région bruxelloise.

Depuis 2009, de nombreux acteurs associatifs tirent la sonnette d’alarme devant la demande de construction d’un mega-complexe commercial sur le site. « Les usines Godin doivent être en grande partie classées » affirmaient déjà à l’époque Pétitions-Patrimoine, BruxellesFabriques, l’Atelier de Recherche et d’Action Urbaines (ARAU), Inter-Environnement Bruxelles (IEB) et le Brusselse Raad voor het Leefmilieu (BRAL) aujourd’hui rejoint par La Fonderie. Depuis lors, le gouvernement bruxellois n’a toujours pas ouvert la procédure de classement qui protégerait le site. Alors que la CRMS a longuement argumenté sa proposition de classer la totalité soutenue en cela par l’administration. Pétitions-Patrimoine lance donc une pétition officielle de demande de classement. Cette demande est largement soutenue par les acteurs associatifs et les connaisseurs du patrimoine bruxellois. Des appuis internationaux se sont manifestés, particulièrement des associations de sites similaires (New Lanarck – Guise).

En effet, les usines Godin constituent le seul exemple en Belgique, d’une utopie quelque peu réussie, fondée sur « l’association coopérative du capital et du travail », expression d’une réflexion fondamentale et internationale sur l’implication des ouvriers dans l’économie capitaliste. Le site est le modèle architectural et urbanistique d’une implantation industrielle véritablement en charnière entre la sortie de la production du type artisanal et l’entrée dans les processus de production industrielle. Même si l’analyse précise de la construction et du fonctionnement de l’usine, ainsi qu’un relevé détaillé doivent être réalisés, elle ne compensera pas la disparition du site Godin témoin d’une conjonction de courants philosophiques, économiques, sociaux, politiques, architecturaux et urbanistiques tout à fait uniques au plan belge et même européen.

En lançant cette pétition officielle, Pétitions-Patrimoine et les autres associations bruxelloises mettront le gouvernement bruxellois au pied du mur. En effet, le nouveau COBAT, entré en vigueur en 2010, lui impose un délai de trois mois pour prendre position quant à l’ouverture de classement ou non. Cela fait maintenant près de 17 ans que la Commission Royale des Monuments et des Sites et différents acteurs associatifs lui demandent ce classement sans obtenir de réponse.

De plus, faire disparaître une importante zone d’industries urbaines au profit du secteur commercial déjà en sur-capacité est-il compatible avec les défis posés aujourd’hui à Bruxelles ? Qu’en est-il du manque d’emplois peu qualifiés et du manque de terrains industriels que tous les responsables politiques fustigent ? Ce site durable mérite-t-il de disparaître au profit d’un centre commercial vite démodé ?

Le site Godin mérite le classement et les associations invitent les Bruxelloises et les Bruxellois à signer la pétition disponible sur www.petitionspatrimoine.be.

Contact pour ce dossier : Antoine Boucher, Pétitions-Patrimoine, 0493/17 96 36.


Prises de position

Dernier ajout : 22 septembre.