Inter-Environnement Bruxelles

Les PPAS du quartier Midi : le déni démocratique

Article publié le 20 janvier 2011 par I E B
Version imprimable

La procédure n’a jamais brillé par sa transparence à Saint-Gilles dans les dossiers liés au devenir du quartier Midi. Encore tout récemment la commune de Saint-Gilles n’a pas hésité à faire un nouvel affront au débat démocratique. En effet, alors que la commune mettait à l’enquête publique une demande d’abrogation de PPAS pour faciliter les projets de tour d’un promoteur privé, quatre associations et deux comités d’habitants soucieux de réagir, eurent toutes les peines du monde pour obtenir le rapport motivant l’abrogation. Quant à l’avis de la commission de concertation, il est tombé laconique et à la limite de l’insulte pour les participants à la concertation. Alors que les associations et comités s’étaient relayés pendant près d’une demi-heure pour faire état de leurs griefs, aucune de leurs remarques ne fut mentionnée dans l’avis et, a fortiori, aucun argument en réponse à ceux-ci évoqué.