Inter-Environnement Bruxelles Inter-Environnement Bruxelles

Les Etats Généraux de l’Eau à Bruxelles

Publié le vendredi 29 avril 2011, par I E B

Une initiative citoyenne inédite centrée sur la question de l’eau dans la ville et sur la notion de bien commun.

Pendant plusieurs semaines, d’avril à septembre, Bruxelles vivra à l’heure du questionnement sur l’eau. Fruit d’un appel à idées, cette réflexion prendra la forme d’un festival, de débats, de colloques, de rencontres ainsi que d’expositions, d’ateliers d’artistes, ou encore de promenades.

Pour entamer cette longue série d’activités ouvertes à toutes et tous, les États Généraux de l’Eau à Bruxelles (EGEB) :

  • Les cylistes se jettent à l’eau : Masse Critique qui aura lieu ce 29 avril à 18h (www.placeovelo.be).
  • Autour de l’eau, un cycle de nouvelles alliances : colloque inaugural qui se tiendra à l’ULB du 6 au 7 mai (http://www.egeb-sgwb.be/colloque1).
  • The Water Cycle : un cycle de films et conférences/débats organisé avec le Cinéma Nova qui démarrera le 8 mai (http://www.egeb-sgwb.be/TheWaterCycle).
  • Maelbeek dans tous ses États : mise à l’honneur du Maelbeek (enfoui sous le sol d’Ixelles, d’Etterbeek, de Saint-Josse, de Schaerbeek et de Bruxelles-Ville) ainsi que de son bassin versant à travers de nombreux événements, dès le 21 mai (http://www.egeb-sgwb.be/MTSE).
  • Les petits ruisseaux font les grands fleuves : programmation thématique ou géographique autour de la question de l’eau en ville qui démarrent dès à présent (voir le Journal Programme des EGEB en annexe).

Les États Généraux de l’Eau à Bruxelles sont aujourd’hui une œuvre collective qui se situe au croisement de l’action urbaine et de la réflexion sur le Bien commun, proposant un large processus de recherche et de mise en situation, de projection, d’expérimentation… Ils sont soutenus par Bruxelles Environnement.

Les EGEB sont nés dans le prolongement de deux moments de conflits à Bruxelles, celui qui s’est constitué autour du bassin d’orage à Flagey et celui qui a secoué la Région avec le conflit autour de la Station d’épuration Nord. L’hypothèse fondamentale de recherche se situe dans le fait que l’eau restera un Bien commun - un bien non marchand donc - dès lors qu’elle sera vraiment gérée en commun, ce qui signifie une eau présente et vivante dans la ville. Cette approche apportera une plus value sociale et environnementale. Voir le développement de notre hypothèse : http://www.egeb-sgwb.be/Hypothese.

L’objectif des États généraux de l’Eau à Bruxelles est quadruple :

  • créer un mouvement de réflexion/action autour des questions de l’eau dans notre cadre bruxellois ;
  • soutenir un changement de regard en matière de rapport à l’eau ;
  • contribuer aux politiques publiques en accompagnant le processus de mise à l’enquête publique du Plan de Gestion de l’eau à Bruxelles ;
  • innover en expérimentant un processus participatif d’envergure pour des questions collectives à l’échelle d’une ville.

Vous trouverez en annexe :

  1. Une présentation plus en détails des États Généraux de l’Eau à Bruxelles.
  2. Notre premier Journal-Programme reprenant nos diverses activités jusqu’en juin.
  3. Quelques extraits en avant-première du Bruxelles en mouvements - le journal d’Inter-Environnement Bruxelles - Spécial Eau :
    a. On veut nous faire croire que l’eau n’est plus ce qu’elle est - Riccardo Petrella (IERPE).
    b. Bien commun, public ou privé ? - Mathieu Sonck (IEB) – Martin Pigeon (CEO).
    c. Les nouvelles rivières urbaines, repenser la ville aux fils de l’eau ? - Valérie Mahaut (Architecte belge, Université de Montréal).
    d. Super Désasphaltico est ton ami et Super D (Super Amigos).
    e. Aux habitants de Bruxelles, avec une pensée particulière pour les habitants de la place Verboekhoven - Super D (Super Amigos).
  4. Le Logo des Etats généraux de l’Eau à Bruxelles.
  5. La photo de Super Désasphaltico.
JPEG - 452.1 ko
La photo de Super Désasphaltico

Pour plus d’information sur les États Généraux de Bruxelles ou sur notre programme, n’hésitez pas à nous contacter : 0476/65 59 85, coordegeb@gmail.com.


Prises de position

Dernier ajout : 21 novembre.