Inter-Environnement Bruxelles Inter-Environnement Bruxelles

Le Parc de la Jonction, Acte 2 : à la Ville de Bruxelles de faire le bon choix

Publié le vendredi 17 octobre 2008, par IEB

Le 7 octobre 2008, la Commission de concertation de la Ville de Bruxelles relative au contrat de quartier Rouppe a rendu un avis défavorable au projet de parc dit de la Jonction. Tout en reconnaissant les carences en espaces verts et de jeux dans le quartier, la Commission a repris à son compte les craintes exprimées par les habitants quant à la sécurité nocturne du parc et a donné sa préférence à l’actuelle affectation du terrain à l’entreposage d’une activité commerciale locale. Si le Collège des bourgmestres et échevins suit l’avis de la Commission de concertation dans ce dossier, aucun parc ne verra le jour dans ce quartier déshérité en espaces verts.

JPEG - 30.6 ko
Projet de Parc de la Jonction à Bruxelles-Ville

Le parc envisagé de plus de 3.300 m2, qui prendrait place entre l’avenue de Stalingrad, la rue Blaes et le boulevard du Midi, est un projet clé du programme d’action du contrat de quartier Rouppe (2008-2012). Les différentes étapes jalonnant l’approbation du dossier laissaient jusqu’à présent envisager une issue favorable pour le projet. Mais le 7 octobre, la commission de concertation a formulé un avis négatif.

C’est un virage regrettable pour ce projet de parc à haute valeur ajoutée :

  • pour les riverains directs, dont de nombreuses familles avec enfants ;
  • pour les écoles, les maisons de repos, entreprises et associations situées à proximité ;
  • pour le maillage vert de la Région et sa biodiversité ;
  • pour la Ville de Bruxelles qui rate l’occasion d’avoir un parc de quartier géré par l’IBGE profitant à la collectivité locale.

Quels éléments ont conduit à ce retournement de situation ? Reprenons la chronologie du projet 4.17 du programme d’action du contrat de quartier dit du Parc de la Jonction :

1) Avril 2008 : sur proposition du service des Espaces verts de la Ville de Bruxelles, le terrain `Brico’ est approché comme terrain idéal pour la création d’un parc dans le cadre du contrat de quartier ;
2) Juin 2008 : le bureau d’étude chargé d’élaborer le programme d’action fait une analyse similaire. La localisation choisie est la seule possible et la plus pertinente pour la réalisation d’un parc dans le quartier. La superficie est suffisamment grande pour mériter cette dénomination et le terrain se prête à la clôture du parc pendant la nuit ;
3) Juin 2008 : l’IBGE se prononce également en faveur du parc et est prêt à soutenir son financement et à assurer sa gestion ultérieure, une épine hors du pied pour la ville de Bruxelles. Dans le même temps, le collège bruxellois semble donner un écho plutôt favorable ;
4) 24 juin 2008 : lors du tour de table réalisé dans le cadre de la CLDI du contrat de quartier, seules deux personnes sur plus de 30 participants se prononcent en défaveur du projet de parc ;
5) Juillet - septembre 2008 : le locataire du terrain – qui l’utilise comme dépôt pour son commerce Brico – lance une pétition et réalise une action de lobbying auprès de la commune contre le projet. Ce travail produit son effet, puisque des voix commencent à s’élever contre le parc et que le soutien de la Ville de Bruxelles en est ébranlé ;
6) 7 octobre 2008 : les habitants sont nombreux à la commission de concertation et se prononcent majoritaire en défaveur du parc ;
7) 14 octobre 2008 : la Commission de concertation rend un avis négatif et raie le projet 4.17 du programme d’action tout en proposant la recherche d’un lieu alternatif pour un tel espace vert, et ce, malgré l’avis du bureau d’étude soulignant l’impossibilité de trouver un espace alternatif dans le quartier.

JPEG - 16.7 ko
Emplacement Brico, rue Van der Weyden à Bruxelles-Ville

Si le Collège suit l’avis de la Commission de concertation, le parc sera supprimé. La Ville ouvrira ainsi la porte au projet d’élargissement des activités économiques de l’actuel locataire du terrain dont l’intention est de réaliser à cet endroit un commerce de 4.500 m2 avec parking.

Ce dossier a sans nul doute souffert du manque de temps, d’espaces de dialogue et de concertation pour désamorcer la crise actuelle qui divise les riverains sur ce projet et conduit à sacrifier un espace susceptible de servir au plus grand nombre et à l’environnement bruxellois au profit d’une activité économique au rayonnement restreint et susceptibles de causer diverses nuisances telles que la circulation important de camionnettes de livraison dans des voiries étroites. D’autant que les arguments utilisés pour démontrer la non-pertinence du parc à cet endroit sont aisément démontables.

Passons-les brièvement en revue :

  • Le risque d’insécurité en journée est négligeable. Des parcs similaires gérés par l’IBGE dans des quartiers au profil comparable sont au contraire de véritables vecteurs de liens sociaux diminuant le sentiment d’insécurité du quartier. Le parc se prête en outre aisément à sa clôture durant la nuit ;
  • Les nuisances sonores liées au passage du train peuvent être fortement réduites par le placement de panneaux acoustiques sur le pont du chemin de fer. La végétation du parc pourra offrir par ailleurs un effet écran complémentaire ;
  • L’activité économique ne sera pas atteinte puisqu’il n’est pas insurmontable de trouver une solution alternative pour l’entreposage du Brico. Bien plus simple que de trouver un autre terrain pour le parc.

Bref, il n’y a aucun argument neuf depuis juin qui plaide objectivement contre la réalisation du Parc de la Jonction. C’est pourquoi nous interpellons la Ville de Bruxelles et la Région bruxelloise pour qu’elles n’emboîtent pas le pas, à ce sujet, à l’avis de la commission de concertation. Ce choix au profit de la création du parc ne peut que servir la qualité de vie et l’intérêt général.

Contacts

  • Comité du Parc de la Jonction : Wim Ottermans, 0498/52 53 54, wim.ottermans@gmail.com
  • IEB : Claire Scohier, 02/548 39 46, 0473/66 75 05, claire.scohier@ieb.be
  • Bral : Steyn Van Assche, 02/217 56 33, 0498/132 586 steyn@bralvzw.be

Prises de position

Dernier ajout : 20 juin.