Inter-Environnement Bruxelles Inter-Environnement Bruxelles

Interpellation au conseil communal : stopper les expulsions et reloger les locataires

Publié le mardi 19 mai 2009, par IEB

Ce mardi 18 mai, des habitants des rues de Pavie, de Louvain et du Carrousel ont interpellé Yvan Mayeur, Président du CPAS de Bruxelles-Ville. Leurs logements vont subir très prochainement une rénovation lourde. Ils ont exprimé leurs inquiétudes face aux expulsions et aux conditions de relogement. Ils ont obtenu quelques promesses que les associations concernées, dont IEB, veilleront à faire appliquer.

JPEG - 16.3 ko
Interpellation d’Yvan Mayeur, Président du CPAS - 18 mai 2009

Les habitants des logements des rues de Pavie, de Louvain et du Carrousel se sont exprimés ce mardi 18 mai lors d’une interpellation au conseil communal de la Ville de Bruxelles. L’îlot concerné appartient à la Société Anonyme Bruxelloise des Habitations (SABH) dont l’actionnaire majoritaire n’est autre que le CPAS de la Ville de Bruxelles. Ce bâtiment est actuellement composé de 160 logements dont 41 au moins sont encore occupés par des locataires à trés faibles revenus. Une rénovation lourde est prévue pour ces logements et le chantier devrait démarrer dans quelques jours.

Les locataires encore présents sur le site, dont certains ont reçu des avis d’expulsion, s’inquiètent de leur avenir et craignent de ne pas trouver à se reloger dans le quartier ou ailleurs en regard de leurs conditions financières trés précaires (une des habitantes est agée de 80 ans et ne bénéficie que d’une petite pension).

Les habitants, soutenus par l’Union des Locataires du Quartier Nord, le Front Commun des SDF et Inter-Environnement Bruxelles, ont demandé l’arrêt des expulsions en cours ainsi que des garanties de relogement dans le futur, c’est-à-dire pendant et après les travaux. L’interpellation a également porté sur les critères d’attribution des nouveaux logements ainsi que sur le montant des loyers pratiqués après rénovation.

Le président du CPAS Yvan Mayeur s’est engagé a « geler » les demandes d’expulsions et a également précisé que les loyers des logements rénovés ne dépasseront pas ceux des logements sociaux (1 chambre = 350 €, 2 chambres = 450 €, 3 chambres = 550 €). Il a également précisé que les logements seront attribués selon les critères du CPAS.

Les associations concernées, dont Inter-Environnement Bruxelles, resteront attentives afin que ces paroles ne deviennent pas de vaines promesses.


Présence IEB

Dernier ajout : 24 avril.