Inter-Environnement Bruxelles Inter-Environnement Bruxelles

Gentrification à Bruxelles, mythes et réalités

Du 17 novembre 2011 au 20 décembre 2011

Publié le mardi 8 novembre 2011, par IEB

La rénovation des quartiers dégradés de Bruxelles passe-t-elle par le changement de leur population ? L’ARAU propose d’en débattre publiquement lors de la saison 2011 de ses Midis de l’urbanisme.

Le terme « gentrification » est un néologisme anglais mis en évidence en 1963 par la sociologue Ruth Glass à propos de Londres. Il désigne, avec une connotation négative, l’évolution sociale des quartiers centraux dégradés, investis progressivement par les classes aisées. Sous l’effet de « la rénovation urbaine », publique et privée, les loyers et les valeurs foncières augmentent, les habitants des quartiers sont relégués au profit d’une classe sociale détentrice, si ce n’est de revenus importants, du moins d’un capital socio-économique élevé. Il en découle un changement discret de sociologie des quartiers urbains.

Dans les années 80-90, c’est d’abord dans le monde anglo-saxon que la gentrification a été analysée. Les débats portaient principalement sur les causes de ces processus. La gentrification est-elle induite par les politiques de rénovation urbaine menées par les pouvoirs publics ou par les choix résidentiels individuels de ménages issus de la « nouvelle classe moyenne » ? Certains sociologues, en particulier en France, considèrent aujourd’hui que la gentrification se généralise depuis les années 2000 comme effet induit, voire comme objectif majeur, des politiques urbaines.

Depuis quelques années, des géographes bruxellois entendent démontrer la transposition de ces phénomènes à Bruxelles et remettent en cause les politiques de rénovation urbaine. Du côté du politique, soit on assume une certaine gentrification au nom d’une « mixité sociale », soit on réfute ce phénomène, bien que l’évolution des prix de l’immobilier à la hausse et la rareté du logement public ne soient pas contestées.

Le combat de l’ARAU réside dans la ville accessible pour tous parce que la ville est une chance et un outil, surtout pour ceux qui manquent de moyens. La peur de la gentrification, est-ce la peur de voir cet outil qu’est la ville échapper aux pauvres ? Bruxelles est-elle à la veille d’un embourgeoisement ou plutôt d’un ré-embourgeoisement néfaste ? Et, si oui, comment dès lors orienter les politiques publiques pour permettre d’y remédier ?

L’ARAU propose d’en débattre publiquement.

  • Jeudi 17 novembre 2011
    Bilan des politiques de rénovation urbaine bruxelloises
    Patrick Crahay, architecte, Directeur du Service Rénovation urbaine,
    Administration de l’Aménagement du Territoire et du Logement du Ministère de la Région de Bruxelles-Capitale
  • Mercredi 23 novembre 2011
    Gentrification à Bruxelles : changer les termes du débat
    Mathieu van Criekingen, géographe, professeur assistant à l’ULB
  • Jeudi 1er décembre 2011
    La condition urbaine des jeunes à Bruxelles. Quelles sont les attentes des jeunes vis-à-vis de la ville ?
    Bernard De Vos, Délégué général aux Droits de l’Enfant
  • Jeudi 8 décembre 2011
    Les pauvres pauvres ou capacité de résistance et d’émancipation
    Philippe De Keyser, avocat honoraire, Président des Petits Riens, ancien Président du Comité Général d’Action des Marolles et d’Inter-Environnement Bruxelles
  • Lundi 12 décembre 2011
    Évolutions des loyers et du profil socio-démographique des locataires du parc locatif privé à Bruxelles
    Marie-Laurence de Keersmaeker, géographe, professeur à l’UCL, coordinatrice de l’Observatoire des Loyers
  • Jeudi 15 décembre 2011
    Histoire de la croissance urbaine de Bruxelles depuis la Révolution industrielle, aspects sociaux et territoriaux
    Claire Billen, historienne, professeur à l’ULB
  • Mardi 20 décembre 2011
    Séance de conclusion (à confirmer)

Les 17 et 23 novembre, les 1er, 8, 15 et 20 décembre, de 12h à 14h, au Bip, Place Royale, à 1000 Bruxelles (entrée par la cour d’honneur).

5€ par séance (sandwiches et boissons compris). Sandwiches à partir de 11h45 (réservation souhaitée au plus tard 2 jours avant la conférence).

Infos : 02/219 33 45, info@arau.org, www.arau.org.

Agenda

Agenda

Dernier ajout : 22 septembre.