Inter-Environnement Bruxelles (IEB) - Fédération de comités d'habitant·es.
www.ieb.be - facebook
Problème d'affichage ?
 

La lettre d'IEB

Semaine du 7 avril 2020
 
 

Confinement : enquêtes publiques suspendues, c’est un début, reportées c’est mieux !

 
La semaine dernière, nous vous faisions part de nos inquiétudes sur la perpétuation des enquêtes publiques en période de confinement et de l’atteinte ainsi portée à la démocratie urbaine, aucune clarification n’étant alors encore intervenue au niveau régional, presque trois semaines après l’entrée en vigueur des mesures de confinement.
Le lendemain de notre interpellation, nous recevions une réponse du Cabinet du Secrétaire d’État à l’urbanisme par la voix de la presse : « Celles [NDLR : les enquêtes publiques] qui ont été clôturées avant le 16 mars poursuivent leur trajet administratif. Les enquêtes publiques en cours sont elles suspendues et aucune enquête publique ne peut débuter pendant la période de suspension. [NDLR : à partir du 16 mars et jusqu’au 15 avril.] »
Dans l’attente de l’arrêté de gouvernement qui traduit juridiquement cette décision et qui doit encore être publié, IEB insiste pour que les enquêtes publiques dont les délais légaux ne se seraient pas clôturés au plus tard le 13/03/2020 (soit le vendredi précédent le lundi 16/03) bénéficient à nouveau de délais pleins et entiers (et non pas réduits - ce qu’une mesure de suspension pourrait impliquer), démarrant au plus tôt le jour de la levée des mesures de confinement.
Claire Scohier
 
 

Gérer l’urgence... puis réinventer l’avenir

© Michel Discart
Carte blanche signée par IEB.
L’urgence absolue est de sauver des vies et de préserver la santé de la population. La décision rapide de confinement prise par les autorités a été la bonne et nous devons tout mettre en œuvre pour la faire respecter.
Mais à l’heure où des millions de personnes risquent de voir leurs revenus fortement amoindris, ou de se retrouver dans des situations de précarité exacerbées, l’urgence est également sociale. Plus que jamais.
> Lire l'article complet.
> Carte blanche parue dans Le Soir du 01/04
 

Suspension des expulsions ... vraiment ?

© SPRB-DMS
Dans la journée du 6 avril, un coup de tonnerre à retenti à Saint-Gilles : deux familles qui occupaient des appartements vides rue de France ont reçu un avis d’expulsion pour le 9 avril. Alors que *nous devons* tous nous confiner, ceux qui avaient trouvé refuge risquaient de se voir mettre dehors sans solution de relogement.
Or, le propriétaire, Infrabel (société de droit public, gestionnaire du réseau ferroviaire belge) ne semble pourtant pas avoir de projet en cours sur ces lieux. Et un moratoire sur les expulsions a été officellement prolongé jusqu’au 3 mai... Quoi qu’il en soit, 36 coup de téléphone, des dizaines de mails et de post facebook plus tard cette expulsion-ci n’aura probablement - mais pas certainement - pas lieu.
> Lire l'article complet.
Sarah De Laet
 

Outils de communication en temps de confinement

© Geof Wilson
Si la réunion a une place importante dans les agendas des militant·es et des travailleur·euse·s du secteur associatif, elle doit aujourd’hui se réinventer dans un contexte où les rassemblements sont proscrits. Disons-le d’emblée, l’efficacité des solutions informatiques est toute relative et ça n’est drôle pour personne ! Nous serons heureux·ses de nous retrouver pour d’incessantes réunions autour d’une table avec des gens à moins d’1m50 de distance.
Pour autant, la réunion reste essentielle pour des prises de décision collective et le partage d’information. Alors, comme tout le monde, nous avons fait le tour des options qui se présentaient à nous, en commençant par dresser la liste de nos critères.
> Lire l'article complet.
Benoit Coumont
 

Ciné-débat « GOUJONS 59/63 »

© CVB
Les Goujons, une barre de logements sociaux construite en 1975 en plein cœur du quartier populaire de Cureghem. Quarante ans plus tard, certains balcons menacent de s’effondrer. À travers l’histoire singulière de certains de ses occupants se révèlent les tensions entre nostalgie d’une époque où la tour était considérée comme un fleuron du logement social et son usure actuelle résultat du dédain d’institutions en charge d’une réalité sociale complexe.
PAC et le CVB organisent un ciné-débat... en ligne ! Le film GOUJONS 59/63 sera mis en ligne le jeudi 9 avril à 19h. À 20h20, Claire Scohier (IEB) et Gwenaël Breës (co-réalisateur) échangeront à propos du film, en visioconférence.
> facebook.com
 

Peinture fraîche !

© telomi
Les plus observateur·trices et les habitué·es l’auront remarqué : la lettre d’info d’IEB bénéficie d’une petite cure de jouvence.
Si l’apparence change, nous ne rognons cependant pas nos valeurs et nous refusons toujours de donner vos informations à des compagnies privées telles que Mailchimp. Cet outil est fait maison au départ de logiciels libres tels que spip et mailman et nous récoltons quelques statistiques (via les variables « suivi » et « noix » dans les liens) par le logiciel libre Matomo installé sur notre propre serveur.
On espère que le résultat vous plaira. N’hésitez pas à nous envoyer vos erreurs d’affichage et commentaires divers.
Benoit Coumont
 
 

Bruxelles en mouvements

Bimensuel d'Inter-Environnement Bruxelles.
 
Num. 304
février 2020
 
> Lire en ligne.
> Abonnez-vous !
Les modèles qui simulent l’évolution des climats prédisent que sous nos latitudes, il faut s’attendre à la fois à une augmentation des périodes de sécheresse et à une multiplication des périodes de grandes eaux. Dans les deux cas, l’eau sera un cheval de bataille. Mais pour certain·e·s, indépendamment des climats, l’eau est déjà une bataille, de tous les jours. Bruxelles est pour eux·elles toujours sèche.
 

Revue du web

À la une cette semaine :
 

> Un gel des loyers comme à Berlin mais en mieux !

- cadtm.org
> La revue du web.
 
 

#jerestealamaison MAIS... appel à témoignages

 
Le confinement (ou son impossibilité), on le sait, touche surtout les femmes. C’est pourquoi, le Collecti.e.f 8 maars Bxl invite toutes les femmes - et toute personne considérant subir des oppressions et discriminations liées au genre - à témoigner.
Des récits, des photos, des dessins, des vidéos, etc peuvent ainsi être envoyés à bruxel.8maars ou via la page facebook du collectif.
> facebook.com
 

La santé en lutte - Semaine du 3 avril

© lasanteenlutte.org
Chaque semaine, La santé en lutte commente les différents évènements qui marquent la pandémie en Belgique. Le collectif intervient, cette fois, sur la prime unique de 1.500 € proposée aux « médecins, infirmières, pharmaciens et tous les autres prestataires de soins dans les hôpitaux », sur la gestion de la crise et sur la responsabilité de Mme De Block.
> lasanteenlutte.org
 

Pour l’ouverture du domaine royal

 
Récemment, la famille royale a diffusé le message de soutien « Courage ! Samen Sterk ! » illustré par une vue aérienne du domaine royal. Alors que celui-ci a une surface comparable à celle de certaines communes bruxelloises, l’évènement nous rappelle, si besoin était, que nous ne sommes pas égaux·les dans l’épreuve que nous vivons actuellement.
Les initiatives pour ouvrir le domaine royal - appartenant à l’État - sont, on ne peut plus, d’actualité. D’autant que ce poumon vert est entouré de quartiers densément peuplés.
Nous vous conseillons également, à ce sujet, la lecture de ce « Petit traité de confinement à l’usage des réfractaires (de Belgique et d’ailleurs) » par Gwenaël Breës.
> Pétition OpenLa(e)ken
 

Victoire pour la santé !

 
Chaque soir, à 20 heures, de nombreux·ses Bruxellois·es applaudissent le personnel hospitalier. Ce mardi 7 avril, dans le cadre de la journée mondiale de la santé, un petit groupe d’habitant·es de la rue de la Victoire à St-Gilles a chanté, crié, déclamés des textes et déployé des banderoles, de balcons en balcons. Les slogans étaient généreux, revendicatifs, espiègles ou décalés. Les habitant·es ont pu respirer bien fort, avec ou sans masques, après ces 4 semaines de confinement nécessaires mais engourdissantes pour la démocratie urbaine.
 

Coordination Senne cherche un·e coordinateur·trice

 
L’asbl promeut une gestion intégrée et durable des cours d’eau du bassin de la Senne grâce à un travail d’information, de sensibilisation, d’éducation, de débat, de concertation et de mise en relations. Postulez avant le 17 avril.
> Offre d’emploi
 
 
 
Inter-Environnement Bruxelles (IEB)
Rue du Chimiste, 34-36, 1070 Bruxelles
02 801 14 80 - info@ieb.be - www.ieb.be
Habitant·es et associations pour une meilleure qualité de la vie à Bruxelles.
Se désinscrire.