Inter-Environnement Bruxelles Inter-Environnement Bruxelles

Enquêtes publiques suivies par IEB — 27 septembre 2018

Publié le jeudi 27 septembre, par IEB

Inter-Environnement Bruxelles s’intéresse particulièrement aux dossiers ci-dessous. Pour plus d’informations, n’hésitez pas à contacter la personne de référence ou notre adresse générale : Inter-Environnement Bruxelles.

À l’enquête cette semaine

JPEG - 42.8 ko

2e déferlante sur Biestebroeck
Anderlecht : Digue du Canal, rue Dante, rue des Goujons. Le Plan particulier d’affectation du sol (PPAS) cadre le devenir du bassin de Biestebroeck, ce territoire unique de 47 hectares situé de part et d’autre du canal à hauteur du Pont de Cureghem. C’est un des rares secteurs du territoire régional dédié aux activités productives susceptible d’offrir des emplois peu qualifiés aux Bruxellois. Aussi un des rares endroits où le canal dispose d’un bassin giratoire pour les péniches. Une partie du périmètre d’action du PPAS est aux mains de deux développeurs immobiliers : la SA Rivand (un terrain de 2,4 hectares) et l’Immobilière de la Petite Île (entendez Atenor qui détient un terrain de 5 hectares). La présente enquête porte sur le permis de lotir de la SA Rivand pour l’urbanisation de 6 lots en vue de construire 65 875 m² de logements (soit 713 unités) et un parc sur la Digue du Canal, rue Dante, rue des Goujons et rue de la Petite-Île. Lisez notre dossier : « Biestebroeck : un raz-de-marée immobilier ».
Enquête publique jusqu’au 3 octobre 2018.
Concertation le 11 octobre 2018.
Contactez Claire Scohier et Sarah De Laet.

Transit vers le centre commercial Neo
Bruxelles-Ville : avenue de Madrid, Esplanade, chaussée Romaine, avenue de Meysse, autoroute A12. Alors que la phase 1 du projet Neo avance sur le plateau du Heysel, Bruxelles Mobilité demande un certificat d’urbanisme et un certificat d’environnement pour réaliser un parking dit de transit ’P+R’ de +/- 1 500 places (1 547 emplacements couverts et 247 à l’air libre) et un parking vélo sécurisé de 150 places. Il s’agit aussi de requalifier l’autoroute A12 en voirie métropolitaine, de réorganiser et réaménager les espaces verts.
Enquête publique jusqu’au 12 octobre 2018.
Concertation le 24 octobre 2018.
Contactez Claire Scohier et Thyl Van Gyzegem.

Contrat de quartier durable Stephenson
Schaerbeek et Bruxelles-Ville : périmètre compris entre la rue des Palais, la rue Gallait, la rue Van Oost et les voies de chemin de fer. Le projet de Contrat de quartier durable Stephenson 2018-2023/2025 et son Rapport des Incidences Environnementales (RIE) sont à l’enquête publique. Le dossier est disponible sur le site de la commune de Schaerbeek : www.schaerbeek.be/ stephenson.
Enquête publique jusqu’au 12 octobre 2018.
Concertation le 25 octobre 2018.
Contactez Thyl Van Gyzegem.

Concertations à venir

• Du nouveau gare de l’Ouest. Molenbeek-Saint-Jean : contrat de quartier durable « Autour du parc de l’Ouest ». Avec comme périmètre les abords de la gare de l’Ouest, « ce nouveau contrat de quartier durable permettra de travailler tant sur les ruptures physiques que sur les ruptures sociales du quartier ». Concertation le 5 octobre 2018.
Contactez Mohamed Benzaouia.

• Annexe d’Axa. Watermael-Boitsfort : boulevard du Souverain, 23. La société anonyme Cofinimmo demande un permis d’urbanisme et un permis d’environnement de classe 1A (soumis à étude d’incidence) pour la démolition d’un immeuble de bureaux et la reconstruction de 4 immeubles mixtes de 217 appartements, 5 espaces pour professions libérales et un espace polyvalent, l’exploitation de 306 parkings couverts, la pose de générateurs et de ventilateurs. 12 044 m² de logements prévus. Concertation le 18 octobre 2018.
Contactez Gautier Briade.

Résultat de concertation

• Ex-Cité administrative. Bruxelles-Ville : boulevard Pacheco, 7 et 19. La société RAC4 demande un permis d’environnement de classe 1A pour exploiter 2 parkings couverts pour un total de 1 969 emplacements. L’enquête porte sur le projet de cahier de charges de l’étude d’incidences. Le Comité de quartier Notre-Dame-aux-Neiges a envoyé son avis dans le cadre de l’enquête publique (lire les remarques du Comité). La Commission de concertation a remis un avis favorable sous conditions de préciser au cahier des charges que l’étude d’incidences doit tenir compte de l’ensemble des projets susceptibles d’avoir une influence significative en zone d’étude, et de ne pas exclure, justification à l’appui, la possibilité d’étendre une aire géographique d’étude au-delà de ce qui était prévu initialement dans le projet du cahier des charges (lire l’avis).
Contactez Olivier Fourneau.


Enquêtes suivies par IEB

Dernier ajout : 13 décembre.