Inter-Environnement Bruxelles Inter-Environnement Bruxelles

Enquêtes publiques suivies par IEB — 22 mars 2018

Publié le jeudi 22 mars, par IEB

Inter-Environnement Bruxelles s’intéresse particulièrement aux dossiers ci-dessous. Pour plus d’informations, n’hésitez pas à contacter la personne de référence ou notre adresse générale : Inter-Environnement Bruxelles.

À l’enquête cette semaine

Encore un tour
Bruxelles-Ville (Laeken) : rue Picard, de 7 à 15. Demande de permis mixte pour modifier la Gare Maritime et modifier la zone C – s du site de Tour et Taxis (permis modificatif du permis initial 82P/07 délivré le 17/12/2009) et exploiter des magasins (13 896 m²), une maison de repos (197 lits), des salles des spectacles (1 219 places), un parking temporaire à l’air libre de 175 emplacements, un parking couvert de 1 725 emplacements et diverses installations.
Enquête publique jusqu’au 13 avril 2018.
Concertation le 25 avril 2018.
Contactez Mohamed Benzaouia.

Concertations à venir

JPEG - 14.3 ko

Contrat de quartier Marolles une fois
Bruxelles-Ville. Le projet de dossier de base pour le Contrat de quartier Marolles est soumis à enquête publique. Les documents peuvent être consultés sur internet : www.bruxelles.be/ dossiers-soumis-enquete-ou-consultation-publique (cliquer sur “Autre”). Le 28 mars à 9 h, la Commission de concertation examinera le projet de contrat de quartier Marolles. La commission de concertation est un moment public, ouvert à tous. Il est important d’y être nombreux pour soutenir les demandes de modification de ce programme, montrer notre attachement aux Marolles et notre vigilance à ne pas les laisser être transformées en quartier huppé, aseptisé, touristifié… La pétition « Les Marolles doivent rester un quartier populaire ! » sera remise ce jour-là. Il reste donc quelques jours pour la signer. Toutes les signatures jusqu’au lundi 26 mars inclus seront prises en compte. Signez ici : www.change.org. Concertation le 28 mars 2018.
Contactez Mohamed Benzaouia.

Résultats de concertations

• Métro Ceria. Anderlecht : chaussée de Mons, 1280 à 1440, 1301, 1424 et 1432. Bruxelles Mobilité demande un permis d’urbanisme pour réaménager la voirie publique et le pôle correspondance du métro Ceria entre l’allée Hof ter Vleest et la rue Van Laer. La Commission de concertation a entendu plusieurs demandes d’IEB (lire les remarques d’IEB) et du comité CCN-Vogelzang émises lors de l’enquête publique et a assorti son avis favorable de plusieurs conditions (lire l’avis), notamment la suppression d’un passage pour voitures sur les trottoirs en sortie du Brico Plan-It, une nouvelle étude concernant la traversée du boulevard Leemans, l’installation de passages avec feux au niveau de la promenade verte et la réalisation d’un écoduc sous la chaussée à hauteur du Vogelzangbeek. Contactez Thibault Jacobs.

• Albert remis à niveau. Forest : station Albert. Demande de la STIB pour un permis d’urbanisme afin de transformer et réaménager la station Albert afin d’accueillir au niveau -1 le tram de la ligne 51 et au niveau -2 le métro de la ligne 3. La Commission de concertation a remis un avis favorable (lire l’avis) malgré les remarques des différents comités, présents pour pointer les nouvelles correspondances qui seront induites par le terminus des trams 51 et 4 à Albert. IEB s’interroge sur la nécessité d’accorder ce permis alors que la modification du PRAS nécessaire pour le projet de métro nord est toujours en cours. Alors que l’ensemble de la future ligne de métro fait l’objet d’un habile saucissonnage en ce qui concerne les demandes de permis découpées en différents tronçons, la station Albert ne déroge pas à la règle puisque le tunnel nécessaire sous l’avenue Besme pour le tram 7 fera, lui, l’objet d’une demande ultérieure. Un tel découpage empêche le développement d’une vue d’ensemble sur les incidences cumulées de ces différents projets, qui n’en constituent en réalité qu’un seul. IEB continue de demander qu’une étude globale des incidences du projet de métro sur la Région soit menée avant de se lancer dans un projet de cette envergure. L’ARAU, qui a également été entendu par la Commission de concertation sur ce dossier, a publié une analyse reprenant ses remarques et observations : « Métroïsation » de la station Albert : terminus, tout le monde descend ! Contactez Thyl Van Gyzegem.


Enquêtes suivies par IEB

Dernier ajout : 19 septembre.