Inter-Environnement Bruxelles Inter-Environnement Bruxelles

Enquêtes publiques suivies par IEB — 11 janvier 2018

Publié le jeudi 11 janvier, par IEB

Inter-Environnement Bruxelles s’intéresse particulièrement aux dossiers ci-dessous. Pour plus d’informations, n’hésitez pas à contacter la personne de référence ou notre adresse générale : Inter-Environnement Bruxelles.

Concertations à venir

• Le métro passe sous le grill. Schaerbeek : rue du Progrès, 86-88, et rue d’Aerschot. Entre la bûche de Noël et les nouvelles résolutions, Beliris a mis à l’enquête publique le cahier des charges d’une étude d’incidences à venir portant sur la réalisation d’un tunnel passant sous les voies de chemin de fer et reliant la gare du Nord au futur tunnel du Métro 3. Outre le tunnel souterrain, le projet prévoit en surface la destruction du bâtiment « Médical Centre » d’Infrabel situé rue du Progrès et la création d’un puits dans la rue d’Aerschot (entre la rue Rogier et la rue d’Hoogvorst). Ce dernier, qui entraînera une déviation du trafic pendant 9 mois, servira en fin de chantier du Métro 3 à réceptionner le tunnelier parti de Haren. IEB demande que l’étude d’incidences étudie la possibilité que ce tunnel puisse être prolongé jusqu’à la place Liedts afin de dévier le tram 55 du tunnel Thomas, actuellement un point noir du réseau, ce qui permettrait d’augmenter les fréquences de la ligne 55 et de développer une alternative de surface à la desserte plus fine et moins coûteuse que le projet de Métro nord.
Concertation le 11 janvier 2018.
Contactez Thyl Van Gyzegem.

• Un projet dans les choux. Bruxelles-Ville : rue du Marais, 52-58, et rue aux Choux, 63-71. AG Real Estate Development S.A. encore et toujours actif à Bruxelles-Ville. Cette fois, il s’agit d’une demande pour démolir un immeuble existant et reconstruire 3 immeubles de 142 logements ainsi qu’un sous-sol sur deux niveaux comprenant un parking commun de 149 emplacements. Concertation le 16 janvier 2018. Contactez Mohamed Benzaouia et Stéphanie D’Haenens.

• La Marina se jette à l’eau. Anderlecht : quai Fernand Demets, 6, avenue Raymond Vander Bruggen, 5 à 7 et 11 à 13. Le gouvernement a approuvé le 7 décembre le plan particulier d’affectation du sol (PPAS) concernant la zone de Biestebroeck. Ce PPAS autorise la réalisation d’une marina (port de plaisance entouré de logements haut de gamme) à proximité de la rue Wayez. Le développeur, The Dock, vient d’introduire une demande de permis mixte pour démolir trois bâtiments existants et construire un ensemble de 8 immeubles (R+3+T à R+14) abritant 302 logements avec des commerces, des espaces destinés à des professions libérales, une crèche, un hôtel de 96 chambres, un parking couvert de 345 places, le tout organisé autour d’une marina destinée à accueillir des plaisanciers. Un projet très dense, replié sur lui-même et déconnecté des réalités du quartier. Le projet modifie l’itinéraire cyclable ICR “CK” au droit de la connexion avec le quai Fernand Demets et modifie le profil de la voirie quai Fernand Demets pour créer un pont dalle au-dessus du passage vers le bassin pour accueillir les bateaux de plaisance. Il exige la création d’un chenal et la modification du réseau hydrographique. Il prévoit enfin l’abattage de 87 arbres à haute tige sur le domaine public et la plantation de 5 arbres. Vous pouvez lire ici l’avis des associations sur le projet : « Anderlecht reçoit sa marina ! Inacceptable ! ». Signez la pétition sur www.change.org. Concertation le 18 janvier 2018. Contactez Claire Scohier et Alexis Dabin.


Enquêtes suivies par IEB

Dernier ajout : 16 juillet.