Inter-Environnement Bruxelles

Elio cédera-t-il à la mafia du nucléaire ?

Publié le mercredi 27 juin 2012, par I E B
Version imprimable

GDF Suez Electrabel se façonne en surface une image « verte ». Pourtant, son comportement n’est pas sans rappeler la mafia. Pour Greenpeace, il est temps que ce groupe industriel cesse de prendre notre marché de l’énergie en otage et arrête son chantage auprès des décideurs politiques à propos de l’arrêt de ses centrales nucléaires.

Elio cédera-t-il à la mafia du nucléaire ? · GDF Suez Electrabel se façonne en surface une image « verte ». Pourtant, son comportement n’est pas sans rappeler la mafia. Pour Greenpeace, il est temps que ce groupe industriel cesse de prendre notre marché de l’énergie en otage et arrête son chantage auprès des décideurs politiques à propos de l’arrêt de ses centrales nucléaires.

Pour illustrer son propos, l’association diffuse une vidéo « Electrabel prend Elio Di Rupo en otage ».

Afin de compléter votre information, vous pouvez télécharger « Le vrai visage d’Electrabel », un dossier qui reprend point par point les arguments de Greenpeace.

Infos : www.greenpeace.org.


Actions

Dernier ajout : 9 avril.