Inter-Environnement Bruxelles Inter-Environnement Bruxelles

Créer trois centres commerciaux rend nul et non avenu tout investissement dans la politique de mobilité

Publié le lundi 27 avril 2015, par IEB

La Région flamande a mis son Plan stratégique d’aménagement pour la Périphérie urbaine flamande de Bruxelles (VSGB) à l’enquête publique, lequel intègre le projet de centre commercial U-Place (82 000 m²). Ce dernier est séparé de quelques kilomètres à peine du projet NEO, autre grand projet immobilier incluant notamment un centre de congrès mais également un méga-shopping center (72 000 m²) sur le plateau du Heysel. Un peu plus bas, vers le sud, un troisième centre commercial, Docks Bruxsel (45 000 m²), est déjà en construction le long du canal à hauteur du pont Van Praet. La plate-forme interrégionale pour une économie durable [1] met en garde contre le chaos monstrueux en terme de mobilité que va créer ce cumul de différents projets et invite les deux gouvernements flamands et bruxellois à enfin entreprendre la politique de concertation promise.

Le rapport d’incidences environnementales (MER) du VSGB évoque l’impact des différents projets sur le trafic et démontre que le trafic supplémentaire généré par les trois projets de centres commerciaux – alors que bien d’autres projets générateurs de trafic sont prévus – est impossible à absorber par les infrastructures routières et les transports en commun. [2] Et ce, malgré tous les investissements supplémentaires prévus par le VSGB : élargissement du R0, routes parallèles le long du R22, élargissement de l’autoroute A12, développement du RER, ligne Diabolo, mise en œuvre intégrale des lignes interrégionales de bus et du tram tangentiel le long du R22,... Créer trois centres commerciaux rend nul et non avenu tout investissement dans la politique de mobilité. Un gaspillage financier inacceptable en période de disette budgétaire.

En outre, la situation risque d’être encore plus sombre car le MER se base sur un modèle théorique or ses auteurs signalent qu’« il est probable que le degré de saturation des voiries pointé sur cette base soit (considérablement) sous-estimé » [3]. Autrement dit, dans le schéma ci-dessous, les sections devraient apparaître encore plus rouges. Ces conclusions pessimistes ne sont pas étonnantes au regard des résultats de l’étude récente de trois experts belges [4] qui démontre que 85% des visiteurs de Uplace s’y rendront en voiture – les auteurs du projet tablaient sur 40%. Il en va de même pour NEO et Docks Bruxsel avec respectivement 75% et 65% de clientèles en voiture. Résultat des courses, les embouteillages sur le ring se perpétueront et feront tâche d’huile jusque sur le réseau routier adjacent. Les files existantes sur les voies d’accès seront encore plus longues et se prolongeront même en-dehors des heures de pointe et le week-end.

Plan-MER VGSB : heure de pointe du soir avec Uplace, NEO et Docks Bruxsel.

La seule solution pour éviter cette gabegie et l’infarctus routier est la mise en place d’une politique volontariste d’aménagement spatial et économique concertée des deux Régions flamande et bruxelloise pour penser un développement économique équilibré avec des implantations commerciales dans des lieux facilement accessibles en vélo et en transports en commun.

En conséquence, la plate-forme interrégionale pour une économie durable invite les deux gouvernements à remettre en question tous leurs projets de centres commerciaux périphériques et à travailler ensemble pour mener une politique renforçant les noyaux commerçants existants dans les deux Régions. Les magasins ont leur place au centre d’une ville, pas le long d’une autoroute.

Notes

[1La plate-forme se compose de UNIZO Vlaams-Brabant et Bruxelles, de l’UCM, du Bond Beter Leefmilieu (BBL), du BRAL, d’Inter-Environnement Bruxelles (IEB), de beweging.net Brussel-Halle-Vilvoorde, de l’ACV Brussel-Halle-Vilvoorde et de la CSC Bruxelles.

[3MER, p. 59.

[4Ronse, Boussauw et Lauwers, Shopping Centre Siting and Modal Choice in Belgium : A Destination-Based Analysis, European Planning Studies, 2014


Prises de position

Dernier ajout : 24 septembre.