Inter-Environnement Bruxelles Inter-Environnement Bruxelles

Contre les antennes place Morichar

Publié le mardi 27 novembre, par IEB

Les riverains de la place Morichar ont lancé une pétition contre l’implantation d’antennes de Telenet sur le toit de l’École Supérieure des Arts Saint-Luc à Saint-Gilles. Ils demandent aux autorités publiques bruxelloises d’empêcher les acteurs de la téléphonie mobile de contourner les décisions administratives qu’elles ont prises.

Le 11 juin dernier, le Collège d’Environnement donnait raison aux riverains et usagers du quartier de la place Morichar qui avaient introduit un recours contre la décision de l’administration régionale Bruxelles Environnement d’octroyer un permis d’environnement à la société Telenet Group pour l’exploitation de 27 antennes émettrices sur le toit de l’École Supérieure des Arts Saint-Luc.

Le Collège constatait qu’un nouveau permis d’environnement avait été octroyé par Bruxelles Environnement à la sprl Telenet pour les installations en cause alors que la décision relative à un précédent permis, en tous points conforme à celui attaqué, était toujours en suspens auprès du Gouvernement de la Région. Selon le Collège, « cette situation ne participe pas d’une bonne gestion dès lors qu’elle sème la confusion en matière d’information accessible au public et qu’elle oblige, le cas échéant, les tiers concernés à introduire des recours pour des motifs identiques à ceux développés précédemment ».

Quelques mois plus tard, en cette fin novembre, c’était reparti pour un tour ! Telenet réintroduisait une nouvelle demande, identique, ou peu s’en faut, aux versions précédentes, en pariant sans doute sur la lassitude des riverains... Telenet prévoit pour ce coup (de poker) des dépassements des normes de rayonnement en vigueur, notamment à hauteur des étages supérieurs des maisons du voisinage, qui sont directement exposés aux rayonnements.

Le harcèlement, cela suffit ! Les riverains demandent aux autorités publiques bruxelloises d’empêcher les acteurs de la téléphonie mobile de contourner les décisions administratives qu’elles ont prises, surtout quand celles-ci concernent la santé à long terme des plus jeunes d’entre nous.

Signez ici : www.change.org.


Actions

Dernier ajout : 12 décembre.