Inter-Environnement Bruxelles Inter-Environnement Bruxelles

Ciné-débat : à qui profite le crime ?

Publié le mardi 18 février 2014, par IEB

Trois séances de ciné-débat ont été proposées à Haren autour du film « Prisons des villes, prisons des champs » et ont globalement attiré une petite centaine de spectateurs, habitants de Haren et d’ailleurs.

Ces projections furent chaque fois suivies d’une discussion animée par des intervenants différents en contact direct avec le milieu carcéral et ont alimenté la réflexion sur la pertinence d’un projet pharaonique, déconnecté de la ville et rendu particulièrement inhumain par sa dimension. Le devenir des prisons de Saint-Gilles et de Forest, le fonctionnement du système carcéral, la capacité de réinsertion des détenus dans ce type de structure ont également été interrogés.

Un autre aspect moins débattu sur la place publique, à savoir le financement de telles infrastructures, prévu en PPP (partenariat public privé), fut également abordé et fait craindre que les coûts soient à la hauteur du gigantisme du projet sans que les détenus n’en retirent véritablement de bénéfice. Voilà les habitants avertis... les pouvoirs publics aussi. Avec un tel projet, tout le monde passe à la caisse.

Les procédures d’enquête publique pour le projet de prison à Haren devraient suivre prochainement.

En attendant, n’hésitez pas à (re)lire notre Bruxelles en mouvements : « Enfermer la prison... à la campagne ? »


Présence IEB

Dernier ajout : 19 février.