Inter-Environnement Bruxelles Inter-Environnement Bruxelles

Ciné-club d’IEB : le droit à la ville !

Publié le mardi 9 octobre 2012, par IEB

Pour prolonger la réflexion sur le « Droit à la ville », à laquelle le dernier numéro de Bruxelles en mouvements est consacré, IEB vous invite le jeudi 25 octobre à la projection du film « Le jour se lève et sur moi la nuit tombe », suivi d’une discussion avec Jean-Pierre Garnier, sociologue urbain français, que vous pourrez aussi rencontrer le lendemain à l’EOS.

Jeudi 25 octobre
Projection du film
« Le jour se lève et sur moi la nuit tombe »
et discussion sur le Droit à la ville
avec Jean-Pierre Garnier

« Le droit à la ville », voilà un slogan qui fait aujourd’hui beaucoup parler de lui et mis à toutes les sauces. Au départ, c’est le titre d’un livre d’Henri Lefebvre, philosophe français, paru en 1968, à Paris.

Se ressaisir du droit à la ville, c’est l’occasion de dresser des jalons pour dépasser l’urbanisme technocratique, tétaniser l’urbanisme des promoteurs, questionner les errances du militantisme urbain et se réapproprier la question urbaine en replaçant la question sociale en son centre. IEB y consacre son dernier Bruxelles en mouvements n°259-260 — Octobre 2012.

Pour prolonger ce dossier et échanger sur la ville que nous voulons et comment, pratiquement, donner corps à ce projet, nous vous invitons autour d’une projection et d’un débat.

La soirée démarrera avec le film « Le jour se lève et sur moi la nuit tombe » de Florence Lloret (2007, France, 75’). Tandis que Marseille se transforme en centre de tourisme et d’affaires, que l’opération immobilière « Euroméditerranée » bat son plein, les habitants du quartier populaire de la Joliette situé le long du port s’interrogent face aux affiches des promoteurs qui annoncent un nouveau quartier en lieu et place du leur. Florence Lloret, caméra au poing, récolte les témoignages de nombreux habitants acculés à abandonner leur habitat central pour migrer vers les quartiers Nord. Contraste saisissant avec l’imaginaire de ceux qui orchestrent cette mutation.

La projection sera suivie d’une discussion avec Jean-Pierre Garnier, sociologue urbain qui observe la ville et ses transformations depuis plus de 40 ans. Sans langue de bois, il est l’auteur de nombreux ouvrages dont Une violence éminemment contemporaine. Essais sur la ville, la petite-bourgeoisie intellectuelle et l’effacement des classes populaires, Agone, 2010.

Le jeudi 25 octobre 2012 à 19h30 (accueil à 19h), à La Fonderie, 27 rue Ransfort, 27 à 1080 Bruxelles.

Entrée gratuite. Bar sur place.

Infos : 02/893 09 09, Claire Scohier.

Vendredi 26 octobre
échange sur le Droit à la ville
avec Jean-Pierre Garnier
à l’EOS

A l’occasion des 10 ans du bachelor en écologie sociale, la catégorie sociale de l’HELB Prigogine (École Ouvrière Supérieure) vous invite pour un échange avec ses étudiants autour du « Droit à la ville » et sur les rapports entre question urbaine et question sociale.

L’échange sera alimenté par le chercheur bruxellois en géographie humaine Mathieu Van Criekingen et le sociologue français Jean-Pierre Garnier.

Partant du contexte bruxellois, il s’agira de mettre en évidence les enjeux socio-économiques du développement d’une ville comme Bruxelles pour interroger le concept même de droit à la ville et de la place de ses habitants. Face à ces questions, quel peut être le rôle des travailleurs sociaux et des métiers de l’environnement afin de permettre la participation effective des habitants à la définition de la ville, à son aménagement, un droit effectif au logement, à la mobilité et à un environnement sain.

Le vendredi 26 octobre 2012 de 14 à 18h, à la Haute École Libre de Bruxelles Ilya Prigogine, route de Lennik, 808, bât. R, 1070 Bruxelles.

Entrée gratuite.

Infos : 02/560 29 23, ecologie.sociale@yahoo.be.


Actions

Dernier ajout : 18 novembre.