Inter-Environnement Bruxelles Inter-Environnement Bruxelles

Avis Quadrilatère reporté au 15 mai 2009

Publié le jeudi 7 mai 2009, par IEB

Tags : /

La commission de concertation aurait dû rendre son avis dans le cadre de la demande de permis pour la réalisation des travaux dans le Quadrilatère Nord.

Le projet

• Quadrilatère : expropriations en vue du Progrès ! Bruxelles-Ville et Schaerbeek : rues du Pavillon, Stephenson, des Palais, Masui prolongée, et rue du Progrès. Elargissement des voies ferroviaires dans le quadrilatère Bruxelles-Ville/Schaerbeek. Demande de permis d’urbanisme, suite à l’étude d’incidences, en vue de l’augmentation de la capacité de la Jonction Nord-Midi à hauteur de la gare du Nord. Le projet suppose la démolition des maisons n° 214 à 270 rue du Progrès et le déplacement de 218 de leurs habitants ainsi que l’expropriation partielle des entreprises Aubert-Blaton, côté rue du Pavillon, avec atteinte portée à un bâtiment inscrit sur la liste de sauvegarde. Concertation le 24 avril 2009.

JPEG - 37.3 ko
Maisons menacées d’expropriation à la rue du Progrès à Schaerbeek

En attendant l’avis de la commission de concertation

La commission de concertation aurait dû rendre son avis dans le cadre de la demande de permis pour la réalisation des travaux dans le Quadrilatère Nord, travaux occasionnant la démolition des maisons n° 214 à 270 rue du Progrès et le déplacement de 218 de leurs habitants ainsi que l’expropriation partielle des entreprises Aubert-Blaton, côté rue du Pavillon, avec atteinte portée à un bâtiment inscrit sur la liste de sauvegarde. La commission a décidé de reporter son avis au 15 mai en vue de consulter préalablement la CRMS au sujet du sort des bâtiments Aubert-Blaton.

Inter-Environnement Bruxelles souhaiterait également que la commission mette ce délai à profit en vue de s’assurer de la conformité du projet au PRAS. En effet, les maisons destinées à démolition sont inscrites au PRAS en zone d’habitation. Des dérogations à cette affectation ne peuvent être opérées que moyennant le respect de certaines conditions, non garanties en l’espèce. C’est un des points qu’IEB a soulevés lors de sa conférence de presse du 22 avril dernier.

Contactez Claire Scohier.

Lire la conférence de presse du 22 avril 2009


Actions

Dernier ajout : 16 septembre.