Inter-Environnement Bruxelles Inter-Environnement Bruxelles

Appel à projets Semaine de la Mobilité 2011 : « 8 mètres carrés pour chacun ! »

Publié le mercredi 25 mai 2011, par IEB

Avec le slogan « 8 m² pour chacun ! », Bral vzw (Brusselse Raad voor het Leefmilieu) lancent un appel à projets pour la Semaine de la Mobilité 2011.

Cet appel vise à encourager les projets qui trouveront un nouvel usage aux 8m² normalement occupés par chaque emplacement de parking à Bruxelles. Les projets doivent être remis pour le vendredi 17 juin 2011.

40% des familles bruxelloises n’ont pas de voiture [1] et elles ont autant le droit d’utiliser l’espace public que les personnes ayant fait le choix d’en avoir une.

JPEG - 34.3 ko
© Télé Bruxelles

L’espace public est à tous. La moitié de la population de la Région de Bruxelles-Capitale, qui n’a pas de voiture semble pourtant avoir moins le droit d’utiliser l’espace public que les automobilistes : chaque place de stationnement accapare environ 8 m² de l’espace public, et ne peut être utilisé que par les automobilistes.

Les habitants peuvent aussi demander une carte de riverain qui leur permettra, pour un prix dérisoire, d’utiliser 8m² de l’espace public de leur quartier pour leur automobile, ce que ne peuvent pourtant pas faire les habitants sans voiture.

Par ailleurs, si l’on veut en tant qu’habitant utiliser 8 m² de l’espace public pour installer du stationnement vélo (qui sert à 6 cyclistes), on doit prouver que cela sert l’intérêt public, ce qui n’est bien sûr pas le cas pour une voiture.

Nous plaidons pour que chacun ait le droit d’utiliser le même espace dans l’espace public !

D’autant plus que l’espace public pourrait être utilisé de façon tellement plus agréable, par exemple avec plus d’espaces vert, si on ne le sacrifiait pas au stationnement automobile. Ainsi la ville deviendrait plus vivable.

Pour cela, nous appelons à introduire de nombreux projets pour la Semaine de la Mobilité 2011, afin de « réclamer vos 8 m² d’espace P dans la rue », pour, par exemple une table de pique-nique ou de ping pong ou encore un terrain de pétanque...

Une vraie politique de stationnement est nécessaire pour diminuer le trafic automobile.

Nous attirons l’attention sur le fait qu’on ne pourra atteindre l’objectif de diminution de 20% du trafic automobile d’ici à 2018 fixé dans le Plan Iris 2 sans mettre en place une solide politique de stationnement [2]. Le Plan Iris 2 présente d’ailleurs comme objectif de réduire le nombre de places de stationnement de 16% d’ici à 2018. Des objectifs essentiels pour la viabilité de la ville et de la planète aujourd’hui et à l’avenir.

Vous voulez en savoir plus sur les conditions de participation à cet appel à projets ? Visiter les sites www.bralvzw.be et www.semainedelamobilite.irisnet.be.

Contact : Jeroen Verhoeven.

Notes

[1Source : INS Enquête socio-économique 2001, cité dans le Bilan énérgétique de la Région de Bruxelles-Capitale 2002, p.159.

[2Etude Iris 2, Stratec.


Actions

Dernier ajout : 18 septembre.