Inter-Environnement Bruxelles Inter-Environnement Bruxelles

41 ans et alors ? Urbanisme et luttes urbaines

Publié le mercredi 18 mars 2015, par IEB

Dans ce numéro spécial de Bruxelles en mouvements, IEB revient sur quatre décennies de luttes, de réflexions et d’actions, mais aussi d’interrogations, de doutes, de marche-avant/marche-arrière sur comment construire un projet de ville et surtout par qui et pour qui il se construit.

Née en 1974, dans le contexte combatif de cette époque, la fédération de comités d’habitants, Inter-Environnement Bruxelles a tantôt résisté, tantôt accompagné, ou s’est encore parfois résignée face aux différentes étapes des transformations du territoire bruxellois. Voilà maintenant quarante… et un ans. Quatre décennies de luttes, de réflexions et d’actions mais aussi d’interrogations, de doutes, de marche-avant/marche-arrière sur comment construire un projet de ville et surtout par qui et pour qui il se construit.

Pour démêler l’écheveau, lever la tête du guidon, dissiper les fausses certitudes, IEB a entamé un travail archéologique sur ses racines et tenté d’affronter, sans complaisance, la complexité et la diversité des questions qui traversent la ville-Région, ses habitants, les comités, associations et autres mouvements urbains. Qu’est-ce qui a changé dans les rapports de force de construction de l’urbain entre le Bruxelles des années 70 sans représentation politique régionale et celui des années 2000 qui a vu monter en force la Région au travers des réformes de l’État tandis que dans le même temps le poids de l’international sur la ville et les forces exogènes ne cessaient de s’accroître ?

Au fur et à mesure de la construction collective de ce récit, et sans l’avoir prédéfini, une question a émergé avec force : quel est l’état de santé de nos démocraties urbaines dans le contexte d’un monde marchand, noyé dans la complexité, la technicité et la dépolitisation des questions environnementales et urbaines ?

Au fil des 100 pages de ce numéro spécial, vous découvrirez 41 ans de navigation chahutée entre les habitants, les associations et les décideurs du fait urbain aux différents niveaux de pouvoir. Un parcours illustré par des écrits, des dessins, des cartes mais aussi un cahier de photos de 16 pages couleurs ainsi qu’une boussole temporelle grâce à une ligne du temps couvrant la période 1974-2014. Elle pointe les moments qui nous ont paru constituer des balises pour mieux éclairer cette histoire aux entrées multiples.

Notre volonté n’est pas de poser un regard nostalgique sur ce que nous aurions pu devenir. Il s’agit plutôt de nous aider à porter le regard plus loin, à nourrir les réflexions, les engagements et les actions des Bruxellois en faveur d’une ville à partager, à exercer collectivement le droit à la ville, et à faire surgir au premier plan de nos préoccupations la question sociale et démocratique.

Lire Bruxelles en mouvements n°274 – Janvier-février 2015 en ligne.

Ligne du temps
Réalisée à l’occasion des 40 ans d’Inter-Environnement Bruxelles, cette ligne du temps constituée de huit entrées thématiques propose une vision panoramique et forcément subjective de quatre décennies d’urbanisme et de luttes urbaines à Bruxelles…

Pour Inter-Environnement Bruxelles :

  • le Comité de pilotage de ce numéro spécial : Mohamed Benzaouia, Gwenaël Breës, Elise Debouny, Sylvie Eyberg, François Hubert, Thierry Kuyken, Marco Schmitt et Claire Scohier et
  • le Conseil d’administration : Abderazak Benayad, Chloé Deligne, Christian Dekeyser, Denys Ryelandt, Dominique Nalpas, Isabelle Pauthier, Jean-Louis Smeyers, Marco Schmitt, Marie-Anne Swartenbroeckx, Nicole Purnode, Pierre Meynaert, Raphaël Rastelli, Sylvie Eyberg.

Prises de position

Dernier ajout : 24 septembre.