Inter-Environnement Bruxelles Inter-Environnement Bruxelles

Bem n°297 - Novembre-décembre 2018

DOSSIER
Bruxelles ville congolaise

L’histoire coloniale belge émaille la vie quotidienne des Bruxellois : dans le métro, les parcs bruxellois, les musées, mais aussi plus simplement au supermarché ou sur la table.

À l’heure de l’imminente réouverture du musée royal d’Afrique centrale, ce dossier propose une lecture de Bruxelles, ancienne capitale coloniale, parsemée de lieux, de places, de statues, de symboles, de souvenirs et de pratiques qui renvoient à ce passé congolais et le mêlent à notre quotidien. Mais de quel Congo parle-t-on ? Quel est notre rapport à ces traces ? Acceptons-nous de les regarder ? Comment les aborder dans une ville qui vante par ailleurs son cosmopolitisme ?

Accompagnez-nous pour une balade à travers la ville et son histoire, mettant en lumière une partie de l’héritage colonial et sa continuité dans notre quotidien de bruxellois. Un premier arrêt au goût chocolat-banane étrangement amer est suivi d’une visite dans les limbes de la réouverture du musée de Tervuren (créé par le roi bâtisseur en personne) pour déboucher sur un panorama cartographique des lieux nommés d’après d’illustres missionnaires et colons zélés.

En présence de ces témoignages monumentaux et statuaires qui trônent dans l’espace public, nous nous poserons la question de leur décolonisation (im)possible, pour enfin nous retrouver dans une conférence qui s’est tenue il y a près d’un siècle et prendre un souffle d’inspiration pour les luttes qui restent à mener.

Bruxelles en mouvements n°297 - Novembre-décembre 2018

Tags :

0 | 10

  • 1. Bruxelles ville congolaise : introduction

    Publié le 20 novembre 2018, par Thibault Jacobs
    Bruxelles, ancienne capitale coloniale, est pleine de lieux, de places, de statues, de symboles, de souvenirs et de pratiques qui renvoient à ce passé congolais et les mêlent à notre quotidien. Mais de quel Congo parle-t-on ? Quel est notre rapport à ces traces ? Acceptons-nous de les regarder ? Comment les intégrer dans une ville qui se vante par ailleurs de son cosmopolitisme ?   [suite]

    1. Thématiques : Patrimoine , Social
  • 2. La violence de la douceur

    Publié le 20 novembre 2018, par Gérald Hanotiaux
    Porter son attention sur les traces de la colonisation à Bruxelles mène logiquement à la statue du roi Léopold II, propriétaire sanguinaire du Congo, au boulevard portant son nom, ou à d’autres lieux commémoratifs dans la ville. Et si l’héritage colonial se situait plus près encore de notre intimité ? Par exemple sur nos papilles gustatives, lors du dépôt d’un morceau de ce célèbre chocolat belge…   [suite]

    1. Thématiques : Patrimoine , Social
  • 3. Le Congo et le chocolat : repères historiques

    Publié le 20 novembre 2018, par Lucas Catherine
    Le Marché de Sainte-Catherine et le Vismet (Marché aux poissons) étaient au début du vingtième siècle connus comme « Le Ventre de Bruxelles ». Dans ce quartier, on commercialisait aussi certains produits coloniaux de « notre » Congo : surtout les bananes, qui étaient dans le temps un produit de luxe, et le cacao. Il y avait aussi le café du Congo et le tabac, mais c’est surtout le cacao congolais qui a influencé le goût des Belges pour le chocolat.   [suite]

    1. Thématiques : Patrimoine , Social
  • 4. La banane : son tour du monde et son arrivée via le Congo à Bruxelles

    Publié le 20 novembre 2018, par Lucas Catherine
    La banane a pris son temps pour arriver à Bruxelles. Elle est originaire d’Asie du Sud-Est et elle s’est répandue vers l’Inde, la Chine, et en Indo-Chine. Quand les Arabes ont fondé leur empire mondial ils ont introduit la banane dans la Péninsule Arabe, le Moyen-Orient et l’Afrique.   [suite]

    1. Thématiques : Patrimoine , Social
  • 5. Tervuren : du musée empaillé au musée des illusions

    Publié le 20 novembre 2018, par Toma Muteba Luntumbue
    Le processus de décolonisation annoncé à la faveur de la refonte du discours public et de la muséologie du Musée royal d’Afrique centrale de Tervuren (MRAC) devait passer par un dialogue avec la diaspora africaine. Mais la confrontation entre les experts issus des communautés africaines et les instances de l’ancien Musée colonial a révélé de profonds antagonismes idéologiques.   [suite]

    1. Thématiques : Patrimoine , Social , 4. Communes : Périphérie bruxelloise
  • 6. Empreintes du Congo belge dans l’espace public bruxellois

    Publié le 20 novembre 2018, par Thibault Jacobs
    L’empreinte du Congo belge et de la colonisation dans les rues bruxelloises est forte. De nombreux noms de rues et monuments honorent des hommes, des lieux et des évènements liés à l’histoire de l’ancienne colonie.   [suite]

    1. Thématiques : Patrimoine , Social , 4. Communes : Région de Bruxelles-Capitale
  • 7. La verdure de Bruxelles, don du peuple congolais ?

    Publié le 20 novembre 2018, par Lucas Catherine
    Le roi Léopold II disait : « Une ville comme Bruxelles doit être belle… Il faut, à une grande cité, de l’air et de l’espace. Il faut convier sa population à jouir des avantages de la campagne sans l’astreindre à de trop grands déplacements… Il faut chercher à embellir le centre du gouvernement ! » Son problème était le financement.   [suite]

    1. Thématiques : Environnement , Patrimoine , 4. Communes : Région de Bruxelles-Capitale
  • 8. Le square Lumumba, une place avec une histoire (anti)coloniale

    Publié le 20 novembre 2018, par Lucas Catherine
    La place en honneur de Patrice Lumumba a été inaugurée le 30 juin 2018. À première vue elle se trouve dans un coin un peu perdu entre la place du Champ de Mars et le Square du Bastion, un coin que beaucoup de gens croyaient être territoire d’Ixelles. Elle est de l’autre côté de la petite ceinture, et quand même territoire de la Ville de Bruxelles. Un caprice de l’histoire.   [suite]

    1. Thématiques : Patrimoine , Social , 4. Communes : Bruxelles-Ville (Pentagone) , Ixelles
  • 9. Une saison au Congo : souvenirs de la saga

    Publié le 20 novembre 2018, par Rudi Barnet
    C’est en 1965 que j’ai découvert Une saison au Congo, d’Aimé Césaire, qui venait d’être éditée. Cette pièce racontait, dans un langage poétique, la vie et la mort de Patrice Lumumba comme aucun media belge n’en avait parlé. C’était le temps où le nom de Lumumba, assassiné en 1961, était synonyme de fou sanguinaire. Dans l’hebdomadaire Pourquoi pas ?, Serge Creuz excitait la population avec ses caricatures qui montraient un monstre martyrisant les braves colons belges et violant les bonnes sœurs.   [suite]

    1. Thématiques : Patrimoine , Social
  • 10. Une tentative de décolonisation de la statue de Léopold II

    Publié le 20 novembre 2018, par Martin Vander Elst, Véronique Clette-Gakuba
    « […] monde de statues : la statue du général qui a fait la conquête, la statue du général qui a construit le pont. Monde sûr de lui, écrasant de ses pierres les échines écorchées par le fouet. Voilà le monde colonial. »
    Frantz Fanon, Les damnés de la terre
      [suite]

    1. Thématiques : Patrimoine , Social , 4. Communes : Bruxelles-Ville (Pentagone)

0 | 10

Dernier ajout : 12 décembre.