Inter-Environnement Bruxelles

BEM n°269 – Mars-avril 2014

Associations, travailleurs et usagers prennent la parole pour dénoncer les dérives du secteur : libéralisation, gouvernance, dégradation de l’outil, du service et des conditions de travail. Ils défendent une mobilité collective, bien public qui doit rester accessible, vecteur d’emploi et de progrès durables.

Taxe automobile : le parti de l’immobilisme

Que s’est-il passé ? Le Gouvernement vante pourtant son plan de mobilité et ses objectifs ambitieux : -20% de trafic automobile, bientôt. Mais si l’ambition est affirmée, personne n’en assume les conséquences. Le bureau d’études, lui, ne faisait que répondre à la question : comment honorer les promesses... Lire la suite.

Dernier ajout : 28 octobre.