Inter-Environnement Bruxelles

BEM n°265 – Juillet-août 2013

Ce numéro spécial se penche sur un phénomène désormais récurrent : démolir un immeuble récent pour un nouvel immeuble, plus performant d’un point de vue énergétique mais aussi plus grand et surtout plus rentable.

Quel bilan environnemental peut-on tirer de ce type d’opération ? L’amélioration de la qualité énergétique d’un projet de bureau justifie-t-elle toujours la destruction d’un bâtiment existant dont la construction a déjà nécessité une énergie considérable ?

Pour entamer le débat sur ces questions, Inter-Environnement Bruxelles avec l’Association du Quartier Léopold ont commandé une étude auprès d’un bureau d’études indépendant. Ce Bruxelles en Mouvements lui est donc consacré et porte une analyse critique sur les vertus proclamées de quelques mega-opérations immobilières actuellement en cours de réalisation et particulièrement représentatifs du phénomène étudié. Découvrez-en les premiers résultats avec nous.

Les tours d’ivoire d’aujourd’hui et les terrils fumants de demain

Comme dans les campagnes publicitaires de quelconques boissons énergétiques joviales, poudres à lessiver miraculeuses ou voitures qui tirent des fusées, elles se parent de toutes les vertus environnementales alors que leur coût énergétique véritable est passé sous silence. L’outil que nous avons mis... Lire la suite.

Dernier ajout : 28 octobre.