Inter-Environnement Bruxelles

BEM n°240 – 10 septembre 2010

Les technologies destinées à collecter des données personnelles glissent imperceptiblement vers des systèmes de contrôle des comportements. Par contre, la gestion de ces systèmes échappe au contrôle des citoyens et menace la protection de la vie privée.
Par la démarche de récalcitrance, plusieurs mouvements de citoyens se manifestent dans des zones où les droits des citoyens s’estompent.
Ce dossier présente quelques acteurs collectifs qui opposent la liberté aux dispositifs qui veulent ficher et programmer les conduites des citoyens.

Bruxelles en mouvements n°240 — 10 septembre 2010

Les technologies de contrôles et les réponses citoyennes I. Contre la digitalisation de la vie-même : éloge de la récalcitrance II. Actions citoyennes Une balade et une carte pour surveiller les caméras Répertoire de la récalcitrance aux caméras de surveillance Le Collectif sans ticket : sortir les... Lire la suite.

Dernier ajout : 28 octobre.